Auteur Sujet: image sonore et effet haas  (Lu 9050 fois)

Hors ligne papourien

image sonore et effet haas
« le: 05 septembre 2020 15:18 »
Citer
La « loi du premier front d' onde » a été décrit et nommé en 1948 par Lothar Cremer .

L ' « effet de priorité » a été décrit et nommé en 1949 par Wallach et al. Ils ont montré que lorsque deux sons identiques sont présentés successivement près , ils seront entendus comme un seul son fondu. Dans leurs expériences, la fusion a eu lieu lorsque le décalage entre les deux sons est compris entre 1 à 5 ms pour les clics, et jusqu'à 40 ms pour plus de sons complexes tels que la parole ou de la musique de piano. Lorsque le délai était plus long, le second son a été entendu comme un écho.

De plus, Wallach et al. a démontré que lorsque les sons successifs provenant de sources à différents endroits ont été entendus comme fusionnés, l'emplacement apparent du son perçu était dominé par l'emplacement du son qui a atteint les oreilles d' abord (le front d' onde de première arrivée). Le son second arrivant avait qu'une très faible (quoique mesurable) effet sur l'emplacement du son perçu fusionné. Ils ont désigné ce phénomène comme l' effet de priorité , et a noté qu'il explique pourquoi la localisation du son est possible dans la situation typique où les sons Réverbérer des murs, des meubles et autres, fournissant ainsi de multiples stimuli successifs. Ils ont également noté que l'effet de priorité est un facteur important dans la perception du son stéréophonique.

si je comprends bien...on lute contre pour obtenir ce fameux "enceinte invisible/scène 3D/image sonore..."

Hors ligne jaffar

image sonore et effet haas
« Réponse #1 le: 14 septembre 2020 18:56 »
  Moi je comprends mieux finalement pourquoi c'est pas plus mal de rapprocher ses enceintes du mur arrière . Si le retour d'onde est suffisamment court on entend un son unique . Imagine , jusqu'à 40 ms pour de la parole ...  Et l'effet de priorité explique pourquoi on peut quand même avoir une image sonore même dans une salle de bain .  :o

Hors ligne papourien

image sonore et effet haas
« Réponse #2 le: 14 septembre 2020 20:17 »
salut jaff

ah je sais pas...déjà l'effet haas parle de la localisation de l'enceinte, c'est pas un critère "qualitatif d'écoute", n'amalgame pas ^^
de plus, puisqu'il faut à un signal arriver avant ou arrivé avec plus de 10db pour être la source dominante, il est impossible que les enceintes deviennent invisible dans une pièce
les 10 premiers signaux que tu reçois te confirment tous la position de l'enceinte...a moins d'avoir les murs à 10m...pour ça je dis "lutter contre"
et donc, ya une solution...être dans une pièce tellement réverbérante (et donc bien grande) avec une enceinte qui ouvre bien large, voir bipole, voir omni et s’asseoir bien loin de l'enceinte pour bien baigner dans le diffus !
l'avantage, tu ne localises plus l'enceinte, le signal direct est 10db en dessous du diffus, fuck l'effet hass
l’inconvénient, tu ne localises plus riens du tout...et la tu commences a mettre de l'abso/diffu, essentiellement dans le médium, jusqu'a ce que les voix se stabilisent entre les enceintes...

et la, tu peux t'y croire...les enceintes invisibles...cohérent avec l'effet Haas et les besoins en volume et RT des audiophiles
en fait, l'audiophile écoute totalement la pièce...pour ça que le respect du triangle et de la symétrie dans la pièce est important
après, l'ingé son, le zikos ou le cinéphile privilégient les enceintes...moi aussi, élevé au walkman et à la sono, le direct me va très bien...puis j'ai pas de pièce assez grande pour savoir
2 façon de consommer la musique...bien fait, ça doit être sympa...est ce que ça se prête à tout les styles...

heureusement c'est pas essentiel pour prendre son pied parce qu'on est pas nombreux à répondre a ce cahier des charges

Hors ligne jaffar

image sonore et effet haas
« Réponse #3 le: 15 septembre 2020 18:17 »
il y a quand même un truc que j'ai remarqué : quand j'écoute à bas niveau je localise les deux enceintes ; quand j'écoute fort j'ai plus l'illusion que le son vient du centre . Cet effet Haas ne serait pas aussi tributaire du niveau sonore ?

Hors ligne papourien

image sonore et effet haas
« Réponse #4 le: 16 septembre 2020 18:24 »
rien lu a propos d'une relation avec le niveau...par contre des signaux court/long, on identifie mieux les courts
toute cette histoire me rappel un papier que j'avais lu de Likwitz ou il calculait le SPL nécessaire en fonction du diffus attendu (DI de l'enceinte et RT de la pièce)
absolument pas comme on peut faire en se disant je suis à 4m, je veux 85dbc, l'enceinte à 97 c'est nikel... non il fait pas ça, et d'ailleurs c'est faux, les -6db en doublant la distance, c'est en champ libre
ça me rappelle une expérience, dans un auditorium on lance un signal sur une enceinte, tu identifies la position, on swap discretos le signal sur l'autre enceinte, tu jures que c'est toujours la 1er enceinte qui marche, une démonstration de l'effet haas

Hors ligne papourien

image sonore et effet haas
« Réponse #5 le: 10 février 2021 15:14 »
bon, j'ai joué un peu des réflexions...

sous 10ms, ça n'apporte pas grand chose en terme d'image sonore, voir ça fixe les enceintes
entre 10 et 20 ça marche bien...petit effet pingpong sur les sons les plus court, spatialisation au top
entre 20 et 40, plus de volume encore, mais on commence à entendre les sons en double, l'image se trouble
passé 40, c'est l'écho avec l'identification d'une localisation différente

après le ratio direct diffus, actuellement, je envoie du 10-20ms ~6db en dessous du direct
en pratique, être à 4m de l'enceinte et l'enceinte à 2m du 1er mur
j'ai rajouter une atténuation à 440hz sur les réflexions, ça stabilise la voix
une pente douce dans l'aigu...j'avais les cymbales qui courrait partout dans la pièce, même si pas désagréable

dans la vrai vie...j'imagine la difficulté, c'est d'avoir le volume qui permet ces 1er réflexions après 10ms avec un bon recul sans se faire envahir par les suivantes qui noie l'image dans la pièce
dans une grande pièce, enceinte et écoute loin des murs, RT traité bas et plat, voir sur traiter le 440hz
dans une petite pièce, des diffuseurs sur les premières qui arrivent avant 10ms...le RT étant déjà bas
l'usage d'enceinte à directivité contrôlé réduit la nécessité de traiter la pièce, du recul gratuit quoi, ça n'a pas les qualités de spatialisation d'une enceinte omnidirectionnelle, mais ça reste une bonne solution
une directivité qui pince de trop est a éviter absolument, un grand large bande ou un pav rond expo par exemple, ça va arroser les murs de médium, noyer les voix dans la pièce, mais les cymbales ne dépasseront jamais de l'enceinte, après faut traiter le médium comme un âne derrière pour rattraper l'aigu absent hors axe
« Modifié: 10 février 2021 15:36 par papourien »

Hors ligne papourien

image sonore et effet haas
« Réponse #6 le: 27 février 2021 13:52 »
et donc, une démonstration de l'effet haas facile, c'est de se mettre devant ses enceintes et faire un pas de coté...on n'entends plus que l'enceinte la plus proche...parcequ'elle arrive avant
je pense que ce problème ce gomme avec un RT haut et de la distance d'écoute...dur offrir 2 sièges stéréophonique...

ça peut être un indice facile de son ratio direct/diffus au point d'écoute et adapter sa distance en fonction

ici du coup, je pense à re-sérer les enceintes...une TV arrive...si le son peut rester centrer sur la TV c'est pas mal (d'où la centrale en HC), l'élargissement je le gratterai avec les surrounds