Un espace d'échanges sur l'audio, libre mais modéré

La chaine audio et les composants électroniques => Câbles et cordons => Discussion démarrée par: larudakote le 03 mai 2018 11:13

Titre: Câble multibrin vs monobrin
Posté par: larudakote le 03 mai 2018 11:13
Hello !

On roupille ici ! :P
Pas plus tard qu'hier m'est venue à l'esprit cette question : qui a décidé (et testé) qu'une liaison ampli/HP à basse impédance devait impérativement se faire via du câble multibrin ?

Nos maisons sont électrifiées via du câble monobrin de forte section (1,5 à 6mm² en général) afin de véhiculer les forts courants ad hoc. Rien n'interdit d'utiliser du multibrin à condition d'ajouter les embout de câblage et d'augmenter la section en conséquence (pratique pour du "gros cube" dans des tableaux étroits ou encombrés). L'objectif est de répondre à l'équation U=Ri.

Concernant notre passion commune, en dehors d'une évidente meilleure flexion du multibrin (que l'on appelle communément souple) vs monobrin (appelé rigide), y a-t-il une logique électronique et/ou acoustique à ce choix ?
Encore une fois, à part U=Ri je ne vois pas, du haut de mon savoir aussi empirique que partiel, en quoi le bât blesse.
Sachant que sur le parcours du signal il y a de la rigidité en paquets : pistes cuivre, relais, connecteurs, borniers...

Attention : il n'est pas question ici de parler de qualité des câbles, je l'interdis ;)
Titre: Câble multibrin vs monobrin
Posté par: Cyrille le 03 mai 2018 12:52
Bonjour.

Les câbles n'ayant pas de sons, il n'y a pas de réponse.  ;D
Titre: Câble multibrin vs monobrin
Posté par: Audioforall le 03 mai 2018 14:08
Peut être parce que les monobrins des maisons sont rigides et peu malléables par rapport à du scindex multibrin, justement.
Je pense qu'il faut poser la questions aux électrons  :o
Là-dessus, j'en connaît un brin  ;D
Titre: Câble multibrin vs monobrin
Posté par: TDS le 03 mai 2018 18:06
L'idée serait de contrer l'effet de peau.
Il y a des pours, il y a des contres.
Il est vrai que pour la plage de fréquences audible l'effet de peau reste plus que limité.