Auteur Sujet: Filtre LR24 2.1 : sommer deux canaux  (Lu 711 fois)

Hors ligne larudakote

Filtre LR24 2.1 : sommer deux canaux
« le: 06 mars 2020 15:31 »
Bonjour,

Je prépare un projet en m'appuyant sur les travaux de Linkwitz & Riley en réalisant à l'ancienne un filtre LR24 pour un système 2.1.
Deux questions :
  • est-il préférable de sommer les canaux graves avant la cellule de filtrage (donc 6 AOP) ou après (donc 8 AOP) ?
  • sachant que j'utilise un buffer sur chaque canaux, y a-t-il un meilleur principe que celui-ci ?


PS : si ça intéresse quelqu'un je conçois le PCB sur plaque à bandes, avec LochMaster. J'arrive à une optimisation des pistes et masse assez correcte.

Hors ligne larudakote

Filtre LR24 2.1 : sommer deux canaux
« Réponse #1 le: 10 mars 2020 10:45 »
Y a plus d'électronicien ici ?
Où est passé M. canard ?
Bonne journée.

Hors ligne Vic

Filtre LR24 2.1 : sommer deux canaux
« Réponse #2 le: 10 mars 2020 11:36 »
Il prêche sa vision de l'audio ailleurs... :)

Jimbee passe de temps en temps ici et d'autres, peut-être pourront-t-ils t'aider!

Cdt
« Modifié: 10 mars 2020 11:54 par Vic »

Hors ligne larudakote

Filtre LR24 2.1 : sommer deux canaux
« Réponse #3 le: 10 mars 2020 13:02 »
Il prêche sa vision de l'audio ailleurs... :)

Où qu'il est passé ?

Hors ligne jimbee

Filtre LR24 2.1 : sommer deux canaux
« Réponse #4 le: 10 mars 2020 15:58 »

  • est-il préférable de sommer les canaux graves avant la cellule de filtrage (donc 6 AOP) ou après (donc 8 AOP) ?
  • sachant que j'utilise un buffer sur chaque canaux, y a-t-il un meilleur principe que celui-ci ?


 Amha - de bricoleur - c'est pareil  - si le sommateur voir un buffer - mais plus économique avant,
 mais en prenant des res. de somation un peu plus fortes, 3 k par ex.

Hors ligne larudakote

Filtre LR24 2.1 : sommer deux canaux
« Réponse #5 le: 10 mars 2020 16:52 »
Amha - de bricoleur - c'est pareil  - si le sommateur voir un buffer - mais plus économique avant,
mais en prenant des res. de somation un peu plus fortes, 3 k par ex.

En fait j'ai depuis un peu creusé sur le site de Rémy et trouvé ce schéma qui combine parfaitement mes besoins : sommer après le buffer et amplifier la perte due à la sommation. Le tout est de trouver le bon gain (de l'ivraie). J'utilise alors deux TL074 et un TL072 (ou OPA2604) pour un total de 9 AOP.



Ce qui donne en langage Lochmaster :



J'ai utilisé les reco de Ti pour l'AOP inutilisé.
« Modifié: 10 mars 2020 19:00 par larudakote »

Hors ligne œdicnème

Filtre LR24 2.1 : sommer deux canaux
« Réponse #6 le: 10 mars 2020 18:45 »
Deux questions :
  • est-il préférable de sommer les canaux graves avant la cellule de filtrage (donc 6 AOP) ou après (donc 8 AOP) ?
  • achant que j'utilise un buffer sur chaque canaux, y a-t-il un meilleur principe que celui-ci ?
Après, au cas où par la suite tu disposerais un jour de deux subs.
Avec ce sommateur à masse virtuelle (recommandé, tu peux régler le gain en agissant (= diminuant) sur R4.Tel qu'il est, le montage donne un gain de 20 dB pour chaque entrée (donné par R1/R4 pour la voie IN1), c'est énorme.

Une bonne implantation : pour chaque ampli-op,  tu disposes un condensateur de découplage de 100 nF  entre les pattes d'alimentation et deux chimiques (10 à 220 µ)  reliés à la masse aux bornes  Vcc+ et Vcc-.


 Réduis un peu la taille de tes images, ça facilite la lecture. Programme génial :
https://www.faststone.org/FSResizerDetail.htm

Hors ligne larudakote

Filtre LR24 2.1 : sommer deux canaux
« Réponse #7 le: 10 mars 2020 19:13 »
Tel qu'il est, le montage donne un gain de 20 dB pour chaque entrée [...]

J'ai repris l'exemple tel quel ; un gain de 20 devrait suffire, non ?
Edit: une résistance variable avec résistance talon aussi.

Sinon, comment calculer la perte des deux résistances de sommation et la compenser en gain ?

Citation de: œdicnème
Réduis un peu la taille de tes images, ça facilite la lecture [...]

Là c'est mon métier  8)
Pas besoin de logiciel spécifique mais l'ajout d'une instruction dans le BB code "img width=700" ce qui donne :



J'ai corrigé deux posts.
Cela dit, mea culpa : j'avais fait un screenshot à la va vite... la sobriété numérique que nous devons user, aurait dû me faire passer par la moulinette.

Citation de: œdicnème
Une bonne implantation : pour chaque ampli-op,  tu disposes un condensateur de découplage de 100 nF  entre les pattes d'alimentation et deux chimiques (10 à 220µF)  reliés à  la masse aux bornes  Vcc+ et Vcc-.

Que veux-tu dire par "entre les pattes d'alimentation" ?

Merci pour ta réponse et de t'être déplacé pour moi  ;)
« Modifié: 10 mars 2020 19:24 par larudakote »

Hors ligne œdicnème

Filtre LR24 2.1 : sommer deux canaux
« Réponse #8 le: 10 mars 2020 22:40 »
J'ai repris l'exemple tel quel ; un gain de 20 devrait suffire, non ?
C'est excédentaire ! un gain unitaire devrait faire l'affaire.Le rapport de la résistance de contre-réaction à la résistance d'entrée donne le gain.Avec respectivement 100 kΩ et 10 kΩ, cela procure un gain de 10 fois soit 20 dB
Citer
Edit: une résistance variable avec résistance talon aussi.
Le montage étant inverseur, sans résistance talon, tu as un gain nul quand la résistance variable est réglée sur 0 Ω.
Citer
Sinon, comment calculer la perte des deux résistances de sommation et la compenser en gain ?
Je crois que la réponse à cette question figure ci-dessus.
Citer
Que veux-tu dire par "entre les pattes d'alimentation" ?
Pattes = broches, pins en anglais. Il s'agit de mettre un condensateur entre les broches d'alimentation positive et négative. Ce condensateur, presque toujours de 100 nF, doit être placé au plus près du boîtier de l'ampli-op. Il m'est arrivé de le souder au dessus du boîtier et de le souder presque aux "hanches" des pattes.

Hors ligne larudakote

Filtre LR24 2.1 : sommer deux canaux
« Réponse #9 le: 10 mars 2020 22:47 »
Un gain unitaire devrait faire l'affaire.

OK. Question diaphonie, quelle valeur des résistances de sommation te semble correcte ?
Doit-on monter à 22K ou 47K par exemple ?

Edit:
Voici une propal pour souder les 100nF côté pistes, entre broches V+ et V-, comme tu le conseillais. On devine de l'autre côté les condos 10µF chimiques sur AOP quadruples (V+/masse et V-/masse). Je n'ai pas la place pour les ajouter sur l'OPA2604.

« Modifié: 10 mars 2020 23:07 par larudakote »

Hors ligne œdicnème

Filtre LR24 2.1 : sommer deux canaux
« Réponse #10 le: 11 mars 2020 15:26 »
OK. Question diaphonie, quelle valeur des résistances de sommation te semble correcte ?Doit-on monter à 22K ou 47K par exemple ?
10 kΩ est une valeur quasi standard pour cette application.

Citer
Voici une propal pour souder les 100nF côté pistes, entre broches V+ et V-, comme tu le conseillais.
C'est l'idée. Dessous la plaquette si ça ne gêne pas par la suite. Sinon sur le dessus directement placés sur le circuit intégré et soudé délicatement aux pattes. Ou, le plus courant, soudé sur le côté au circuit imprimé  Photos en bas de page, la deuxième montre un ampli de puissance de 2 W, distorsion très inférieure à 0.001%. Les 100 nF, ce sont les tout petits composants bleus. 

Citer
On devine de l'autre côté les condos 10µF chimiques sur AOP quadruples (V+/masse et V-/masse). Je n'ai pas la place pour les ajouter sur l'OPA2604.
Là ça ne semble pas très bon. Il ne faut pas que le courant légèrement ondulé qui passe par les condensateurs se trouve sur une piste de masse qui véhicule le signal. Idéalement les condensateurs chimiques se placent aux bornes d'arrivée de l'alimentation Vcc+, Vcc-,GND.

« Modifié: 11 mars 2020 17:13 par œdicnème »

Hors ligne larudakote

Filtre LR24 2.1 : sommer deux canaux
« Réponse #11 le: 11 mars 2020 17:51 »
10 kΩ est une valeur quasi standard pour cette application.

Avec quatre puces au lieu de trois, je pense être arrivé à un résultat pas trop mal : 124x52mm
Le double OPA2604 qui gère le passe bas permet l'utilisation de condensateurs 100nF au pas de 5.08