Auteur Sujet: le paradoxe du pavillon CD...  (Lu 411 fois)

Hors ligne papourien

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 484
  • xxxxxxxxx
le paradoxe du pavillon CD...
« le: 15 mars 2019 21:54 »
on va faire facile
la directivité du pav dépend de l'angle de ses sections
le conique est celui qui présente la meilleure directivité mais la moins bonne réponse
l'exponentiel ou l'hyperbolique à 0.7 présente de bien meilleures réponses
déjà le choix de dispersion d'un pav CD dicte certain compromis
un 80x40 sera naturellement 2 fois plus large sauf qu'il doit être 2 fois plus haut pour tenir 40° (le paradox)
un 40x20 sera plus long tout comme un 90x60 sera plus cour, ce qui affecte la réponse...

alors les pav verticaux, ça existe, mais plus on tente a le "tordre" plus on s'éloigne de l’expansion idéale et on accidente la courbe
rétro simulation de 2 classique en 60x40 qui sont des angles qui permettent de rester assez proches d'une expansion idéale
le EV HR 6040 rectangulaire (les papiers de Keele) et le plus récent HP 6040 carré (bien meilleur à tenir ses 40 à la verticale)



alors des mesures constructeur que j'ai pu comparer, ça ondule moins, mais les tendances sont là, le moteur en tube/HP9040 présente un pic à 200hz et un trou à 300, rien de dramatique, certainement un bon compromis pour le grain en directivité verticale, mais fait chier quand tu veux couper à 300...

alors bon, pour avoir un pav qui tient aussi bien le vertical que l'horizontal avec une dispersion plutôt horizontale, j'ai bien penser a rajouter des "ailettes" à l'intérieur pour avoir les angles de pav extérieur a la bonne directivité tout en collant au mieux à l'expansion...
en poussant le truc, ça fait un multicellulaire, sauf que le multi a ses problèmes de front d'onde et accidente en fonction de la taille des cellule...
a moins de faire des cellule de moins de 2cm...
ça en fait des cellules pour un pav d'1m²...
on encore en usant de guide d'onde pour gagner en hauteur et raccourcir le pav (qu'un 40° de 1m20 de haut, ça devient très profond et pose d'autre problème sur la réponse), pour l'instant je coince...et puis j'ai pas trop réfléchi en fait, le budget de 4 moteur de 4" par coté...mais ya peut être moyen de gratter par là...

sinon, entre les sonoristes qui font de gros connes à la réponse dégueulasse et les audiophiles qui font de beau expo salement directif...bcp s'en foutent...
« Modifié: 16 mars 2019 09:08 par papourien »

Hors ligne papourien

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 484
  • xxxxxxxxx
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #1 le: 26 mars 2019 13:58 »
suite à d'autres lectures...ça semble se confirmer...
la mesure d'un altec mantray qui présente le pic à 200 et le trou à 300 avec son impact sur la directivité

et donc, je ne trouve pas comme faire un pav qui tiens 80x40 dès 300hz aussi bien en H qu'en V sans le torde comme un bâtard et accidenter la réponse...
enfin, si, j'ai trouvé un début de piste dans un pdf...le modèle de keele qui est le meilleur compromis mais avec 2 autre pav pour triplé la hauteur et un filtrage finement choisi pour mettre tout le monde d'accord...juste tu triples le budget...

en //, je pensais à monter le pav de Keele en MTM, rephaser tout ça et jouer de coupure douce pour obtenir le même effet...

je suis peut être pas si con...


edit : y a t'il un rapport entre ma question sur la coïncidence et le montage que je souhaite faire ici ?
« Modifié: 26 mars 2019 14:01 par papourien »

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 921
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #2 le: 29 mars 2019 15:26 »
Est ce que il existe déjà un produit fini sur le marché qui correspond à ton cahier des charges ? Ce n'est peut être tout bonnement pas possible ? Le montage en MTM semble bien rendre obsolète la courbe en coïncidence , tout comme le coaxial .

Hors ligne papourien

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 484
  • xxxxxxxxx
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #3 le: 29 mars 2019 19:49 »
ah salut jaja, ça va bien ?

et donc, non ça n'existe pas (a ma connaissance), c'est pour ça j'ai mis paradoxe dans le titre...
maintenant, ça fait plusieurs fois que je vois conseiller dans des docs techniques de doubler/triple un pavillon en hauteur pour mieux contrôler le vertical, c'est juste que je n'avais jamais pensé à les filtrer en même temps (un peu con des fois) et que la promesse de peigne dans l'aigu m'avais fait immédiatement retirer cette solution de mon esprit...
ok, ça me fait un début de piste...pas le plus esthétique ni le plus économique...mais...j'ai pas mieux pour l'instant...
a moins de torde les sections du pav pour arriver à la hauteur nécessaire a tenir la fréquence souhaité au prix d'accident dans la réponse/directivité...ce que fait a peut prêt tout les constructeurs...


et pour ma question sur le MTM, t est prudent...ta peur de dire des bêtises ? on peut, on est entre nous :)
mais autant continuer sur le bon fil et garder celui la pour mes élucubrations sur le pavillon

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 921
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #4 le: 30 mars 2019 18:24 »
Il y a déjà "Jaffar déraille" ; il ne manque plus que "Papourien élucubre" !  :D

Les pavillons j'y connais rien , tu le sais : il faudrait demander à Kayak ; Pascal ou es tu ?

Hors ligne papourien

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 484
  • xxxxxxxxx
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #5 le: 30 mars 2019 19:49 »
en plus, tu es à 2 pas de chez lui...a merde, fallait pas balancé ?
j'espère que ce n'est pas une visite chez une maîtresse...

en attendant de résoudre ce paradoxe, ya une paire de HP6040 d'occaz qui me fait de l'oeil...
j'avais prétention de faire mieux mais ça me semble une bonne étape sur la longue et sinueuse route qui mène au son le moins mauvais du monde

ps : ya personne qui fait clermont/avignon dans le mois qui vient ? (sauf en twingo...)

Hors ligne kayak

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 172
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #6 le: 30 mars 2019 20:37 »
Je suis là,enfin jamais très loin.
Mais il y a longtemps que j'ai arrêté de me torturer avec tout ça.
Sur d'autres forums y a des fous de pavillon,genre fredsonqc,.... mais là, attention, c'est des vrais malades. :o :o

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 921
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #7 le: 31 mars 2019 13:09 »
Salut Pascal . Je n'étais pas loin de chez toi cette semaine et je serais bien passé te voir mais je n'avais pas de bagnole . J'espère que tu vas bien .

Hors ligne papourien

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 484
  • xxxxxxxxx
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #8 le: 02 avril 2019 10:22 »
"The horn’s small vertical mount dimension (just slightly larger than the compression driver used to drive the horn) allows very compact single and multiple horn/driver systems to be put together. Should vertical pattern control be required below 2.5 kHz, two or more horns may be stacked vertically to restore full Bi-Radial performance" JBL

ElectroVoice

et comme j'avais de vieilles mesures d'une RCF HF94...



et de 2 HF94...




ok...c'est Pluto mauvais, mais considérant que c'est un Mickey qui a réalisé les mesures (ya longtemps, le compas dans l'oeil...je cherchais autre chose à l'époque...), ya quand même l'idée qui se dessine...
à refaire en mieux avec 3 pav en config MTM avant d'envisager la solution

tout ça pour pas me taper l'accident de la simu message 1...
(considérant les dimensions du pav et sa géométrie, c'est peut être même ce qu'on voit ici à 1.4khz, qui sait ?...)


ps : au fait kayak, j'ai bien fait une recherche sur fredmachin mais je n'ai trouvé aucun "malade"... :)
« Modifié: 02 avril 2019 10:28 par papourien »

Hors ligne Audioforall

  • Administrateur
  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 2842
  • Admin si je peux !
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #9 le: 02 avril 2019 10:49 »
Peut être sur Melaudia : http://forums.melaudia.net/member.php?action=profile&uid=43
ou http://www.cinetson.org/phpBB3/electroniques-hi-fi-f9/les-tj-full-music-845-une-veritable-m-de-t17173-105.html

Il faut rechercher sur google avec fredsonqc, il est omnipotent donc potentiellement "malade" ;D
« Modifié: 02 avril 2019 10:52 par Audioforall »

Hors ligne papourien

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 484
  • xxxxxxxxx
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #10 le: 02 avril 2019 14:27 »
j'avais fait une petite recherche sans trop de succès
du coup, j'ai regarder plus en détail mais je crois qu'on est pas atteint  de la même maladie, il est bcp trop audiophile pour moi, je n'ai pas cette prétention
je suis quelqu'un de simple, terre à terre, voir bourru...je mets un signal, je récolte un signal, de face de travers et dans une pièce
le reste, c'est trop compliqué pour moi ;D

Hors ligne kayak

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 172
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #11 le: 02 avril 2019 15:22 »
Voilà ,t'as tout dit sur le personnage.
C'est même plus que de l'audiophilie,ça frise le sectarisme,l'intégrisme,...la connerie quoi!!

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 921
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #12 le: 05 avril 2019 14:39 »
J'ai du mal à comprendre comment on peut maintenir la directivité jusqu'à 400 Hz avec des pavs qui s'effondrent sous 1 kilo ? Ou alors il faudrait 3 pavs superposés avec les deux externes coupés au dessus de deux kilos ?  ???

Hors ligne papourien

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 484
  • xxxxxxxxx
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #13 le: 05 avril 2019 17:28 »
ta pas l'anglais ? c'est exactement ce qu'explique EV et que j'ai copier
un M-MT-M en fait, en pente douce d'imagine
au prix des moteur d'aigu...ça demande un essais avant d'investir...

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 921
le paradoxe du pavillon CD...
« Réponse #14 le: 06 avril 2019 09:06 »
Si , j'ai bien compris l'article . Mais comment tu descends à 400 Hz avec des engins qui sont à -25 dB ? Ou alors les mesures que tu montres sont filtrées ?