Auteur Sujet: bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...  (Lu 5830 fois)

Hors ligne kayak

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 185
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #15 le: 06 juillet 2019 20:14 »
Je cites Mastro:"pour progresser il faut avant tout , comparer avec d' autres solutions déjà existantes , et ne pas avoir peur d'oser expérimenter des alternatives quitte
à passer pour un blaireau aux yeux de tous ;-)

la Hifi est avant tout une passion pas forcement très sophistiquée ,ni très sérieuse ni très coûteuse :-)"
Ne pas avoir peur d'oser expérimenter,voilà ce qu'il faut faire parce que si vous attendez qu'on vous explique comment améliorer vos 25 ou 30 m2 ben vous êtes pas sortis des ronces. ;D
Ceci dit je ne nie pas les connaissances de thxrd ou d'autres mais ils sont pas sur la même planète que nous.

Hors ligne Vic

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 464
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #16 le: 07 juillet 2019 05:39 »
Salut Kayak

La démarche de Mastro est louable et plutôt réussie, d’après ce que j’ai lu et pour ceux qui sont allés écouter le résultat. 8)
La surface dédiée pour intégrer son environnement audio est déjà ce que tous passionnés aimeraient posséder dans son habitat et tout le monde n’a pas cette possibilité.

Pour la mise en œuvre acoustique de la pièce, ce qui diffère, c’est la méthode au départ entre celle que préconise Roland et quelques-autres et la mise en œuvre empirique que reconnaît Mastro pour arriver à un résultat satisfaisant.

Il peut vite y avoir des erreurs d’appréciation et beaucoup de tâtonnements dans la mise en oeuvre avec des coûts non-négligeables, du temps et de l’énergie dépensée inutilement pour toutes modifications qui devront suivre, forcément!…
 
Le résultat compte et je suis persuadé que Mastro n’a pas élaboré pour autant sa pièce sans un minimum de réflexion, en plus c’est un fou furieux de la mesure ! :P

De savoir maintenant si pour d’autres passionnés qui se lanceraient dans l’aventure, une méthode dite empirique est transposable…ou de suivre scrupuleusement ce que préconise Roland pour éviter toutes erreurs de bases, je laisse le soin a chacun de se faire son opinion…

Cdt.
 

Hors ligne papourien

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 605
  • xxxxxxxxx
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #17 le: 27 juillet 2019 22:55 »
je reviens de régler un chateau 4 voie, ça va, il tabasse bien, pas des plus raffiné mais efficace
écoutable librement à la Fiesta des quais à Isle sur Sorgue le 2 août ou sur la scène 3 du Family Pikniik à Montpeul le 4 août, aussi le 31 août, dans le vaucluse, mais je ne sais plus où...

et du temps, j'ai mon son en pause, changement d'ampli et de rack, je passe à moins puissant, sans ventilateur, consommant/chaffant moins, et avec un interrupteur, un voyant clip et un bouton volume, des fois c'est utile ^^
du coup j'écoute une paire de 12" BR + moteur...ça aide a apprécier les qualités de mon système...que j'ai perdu
mais je vais me dépêcher de monter le nouveau rack et vite remettre tout ça en route, je suis trop drogué au bon son :)

https://www.youtube.com/watch?v=D1gl46hh3sQ

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1024
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #18 le: 28 juillet 2019 14:44 »
La vache , t'aimes vraiment ce genre de musique ? Essaie ça plutôt https://www.youtube.com/watch?v=QRQwZDWz1Pw et tu connaitras vraiment la transe  8) Ils passent à Sète fin aout et je serai parti la veille pour la Sicile ; arghh !  :'(

Quelle marque les amplis ? Commandés ou ?

Hors ligne papourien

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 605
  • xxxxxxxxx
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #19 le: 28 juillet 2019 14:51 »
j'ai pris des xs200 ld system, fanless, pas trop cher



c un peu cheap dedans...enfin, ça fait bien le job, silencieux
2x50, 1x200, tiédi a peine, connectique/routing complet, le boitier présente bien

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1024
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #20 le: 28 juillet 2019 17:31 »
Puissance suffisante pour tes doubles dix ? C'est de la classe D ; tu avais déjà ça avant ?

Hors ligne papourien

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 605
  • xxxxxxxxx
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #21 le: 28 juillet 2019 18:06 »
oé, du class D 2x250 1x1000
perdre 6db...ça va aller, il va m'en rester ;)

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1024
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #22 le: 29 juillet 2019 19:37 »
J'ai compris ... tu songes à préserver tes oreilles  ;D 

Hors ligne mastro

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 222
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #23 le: 30 juillet 2019 13:33 »
Salut Kayak

La démarche de Mastro est louable et plutôt réussie, d’après ce que j’ai lu et pour ceux qui sont allés écouter le résultat. 8)
La surface dédiée pour intégrer son environnement audio est déjà ce que tous passionnés aimeraient posséder dans son habitat et tout le monde n’a pas cette possibilité.

Pour la mise en œuvre acoustique de la pièce, ce qui diffère, c’est la méthode au départ entre celle que préconise Roland et quelques-autres et la mise en œuvre empirique que reconnaît Mastro pour arriver à un résultat satisfaisant.

Il peut vite y avoir des erreurs d’appréciation et beaucoup de tâtonnements dans la mise en oeuvre avec des coûts non-négligeables, du temps et de l’énergie dépensée inutilement pour toutes modifications qui devront suivre, forcément!…
 
Le résultat compte et je suis persuadé que Mastro n’a pas élaboré pour autant sa pièce sans un minimum de réflexion, en plus c’est un fou furieux de la mesure ! :P

De savoir maintenant si pour d’autres passionnés qui se lanceraient dans l’aventure, une méthode dite empirique est transposable…ou de suivre scrupuleusement ce que préconise Roland pour éviter toutes erreurs de bases, je laisse le soin a chacun de se faire son opinion…

Cdt.


bonjour à vous tous   :-)

c'est une méthode empirique tellement performante que THXRD n'y croit toujours pas , pour lui toutes mes mesures sont fausses  , alors qu'il n' y a vraiment rien de sorcier avec cette solution radicale qui est pratiquée par des vrais acousticiens ...


http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=6862&pid=126513#pid126513

http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=6862&pid=126341#pid126341

http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=6862&pid=126527#pid126527


il serait très intéressant d'avoir une traduction de cet extrait très intéressant du célèbre acousticien Philip Newell qui évoque l'isolation phonique dans une fameuse boite (à réverbération) dans la boite :


The main means by which we achieve the necessary sound isolation in recording rooms is by
reflexion, because absorption, as a means of isolation, is rather disastrously inefficient. In
typical isolation shells, the sounds produced within the rooms are reflected back from the
boundaries, and thus contained within the space. Sounds emanating from without the room are
similarly reflected back whence they came, and thus little sound can penetrate the isolation
barrier from one side or the other.
Reflective isolation from exterior noises presents no problems, but this method of
isolation to the exterior, by the concentration of the acoustic energy inside the room,
means that in the extreme we are creating a reverberation chamber. This only serves to
make the job of acoustically controlling the room much more difficult than it would
have been in its less isolated original state, where much of the sound could leak out. This
is especially so at low frequencies. In fact, one reason why so many domestic hi-fi
systems sound better in people’s homes than the monitor systems in some badly designed
control rooms has its roots in the relative degrees of isolation. Very often, the domestic
constructions are of a much more leaky nature for low frequencies. Much of the energy
escapes not only through the doors and windows but also through the structure of the
buildings. This means that it is easier to achieve a more flat, controlled response in most
domestic rooms than within the isolation shell of a simple control room, even though
musical acoustics never enter the head of most domestic architects. If we start off with
a highly reverberant shell, then the control measures must be much more drastic (and
proportionally more expensive) than if we begin in a normal domestic room, where the
reflected low frequencies are not so concentrated.


page 85 , Recording Studio Design (Philip Newell)

http://library.momraths.com/ebooks/Phili...Newell.pdf



autre texte intéressant page 666 :

From an internal acoustics point of view, a lightweight, well-damped shell is desirable, as the whole surface area of three walls and a ceiling can be used for absorption.
If some of the very low frequencies are allowed to re-radiate into the outside air, it effectively makes the room acoustically much bigger at low frequencies than it is physically. Remember, at around 30 Hz the threshold of hearing is about 65 dB SPL. Five to ten decibels up on this would be the minimum level that could provoke complaints in most countries, so only 20 dB of isolation at those frequencies would still allow monitoring at 95 dB SPL with impunity



https://livre.fnac.com/a3780303/Philip-N...4a38db4be9
« Modifié: 30 juillet 2019 14:41 par mastro »

Hors ligne Audioforall

  • Administrateur
  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 2862
  • Admin si je peux !
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #24 le: 30 juillet 2019 14:25 »
On peut toujours demander à Google translate :
Le principal moyen d’obtenir l’isolation acoustique nécessaire dans les salles d’enregistrement est de:
réflexion, parce que l'absorption, en tant que moyen d'isolement, est plutôt inefficace et catastrophique. Dans
coquilles d’isolation typiques, les sons produits dans les pièces sont réfléchis par le
limites, et donc contenues dans l'espace. Les sons émanant de l’extérieur sont
de même réfléchi d'où ils sont venus, et donc peu de son peut pénétrer dans l'isolement
barrière d'un côté ou de l'autre.
L’isolation réfléchissante des bruits extérieurs ne pose aucun problème, mais cette méthode de
l'isolement vers l'extérieur, par la concentration de l'énergie acoustique à l'intérieur de la pièce,
signifie que nous créons à la limite une chambre de réverbération. Cela ne sert qu'à
rendre le travail de contrôle acoustique de la pièce beaucoup plus difficile qu'il ne le ferait
ont été dans leur état d’origine moins isolé, où une grande partie du son pourrait s’échapper. Ce
est particulièrement vrai aux basses fréquences. En fait, une des raisons pour lesquelles tant de chaînes hi-fi domestiques
systèmes sonores mieux chez les gens que les systèmes de contrôle dans certains systèmes mal conçus
Les salles de contrôle trouvent leur origine dans le degré relatif d’isolement. Très souvent, le domestique
les constructions sont de nature beaucoup plus fuyante pour les basses fréquences. Une grande partie de l'énergie
échappe non seulement par les portes et les fenêtres mais aussi par la structure de la
immeubles. Cela signifie qu’il est plus facile d’obtenir une réponse plus plate et contrôlée dans la plupart des cas.
domestiques que dans la coquille d'isolement d'une simple salle de contrôle, même si
L’acoustique musicale n’entre jamais dans la tête de la plupart des architectes domestiques. Si on commence avec
coquille hautement réverbérante, les mesures de contrôle doivent être beaucoup plus drastiques (et
proportionnellement plus cher) que si nous commençons par une pièce domestique normale, où
les basses fréquences réfléchies ne sont pas aussi concentrées.

page 85 , Recording Studio Design (Philip Newell)

http://library.momraths.com/ebooks/Phili...Newell.pdf

Du point de vue de l'acoustique interne, une coque légère et bien amortie est souhaitable, car la surface totale de trois murs et d'un plafond peut être utilisée pour l'absorption.
Si certaines des très basses fréquences sont autorisées à se réémettre dans l'air extérieur, la pièce devient alors beaucoup plus grande du point de vue acoustique aux basses fréquences qu'elle ne l'est physiquement. Rappelez-vous qu’à environ 30 Hz, le seuil d’audience est d’environ 65 dB SPL. Cinq à dix décibels au-dessus seraient le niveau minimum qui pourrait provoquer des plaintes dans la plupart des pays, de sorte que seuls 20 dB d'isolation à ces fréquences permettraient toujours une surveillance à 95 dB SPL en toute impunité.

https://livre.fnac.com/a3780303/Philip-N...4a38db4be9

Hors ligne mastro

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 222
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #25 le: 30 juillet 2019 14:59 »
merci , j'ai pas osé posté cette traduction qui n'est pas très lisible :-)))

il doit bien existé un logiciel plus performant , ou un audiophile bénévole qui maîtrise bien l’anglais  ;-)

 

Hors ligne Audioforall

  • Administrateur
  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 2862
  • Admin si je peux !
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #26 le: 30 juillet 2019 16:48 »
C'est juste pour les fainéants, comme moi  ;D ;D ;D

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1024
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #27 le: 30 juillet 2019 18:58 »
C'est pas franchement hyper compliqué à traduire . L'idée générale est assez simple : dans un studio professionnel on cherche une isolation phonique maximale donc à l'intérieur du studio toute l'énergie sonore est contenue et le traitement acoustique devient lourd . Dans une pièce d'habitation classique l'isolation phonique est limitée ; l'énergie sonore émise est donc perdue en partie par transmission et ce surtout dans les basses . C'est bien connu quand ton voisin fait la fête qu'est ce que tu entends ? Le boum boum . Selon l'auteur cela participe à faciliter le traitement acoustique dans ce type de pièce . L'auteur explique aussi que le niveau sonore audible minimum dans les basses étant assez élevé une isolation acoustique minimale est possible sans trop de risque pour le voisinage .

Avec kayak et Amazone on avait eu une discussion sur le fonctionnement des bass traps à membrane et perso je défendais l'idée qu'ils fonctionnaient par transmission à la fréquence propre , fréquence de résonance dans les basses ou l'indice d'isolation acoustique s'effondre . Mais je n'avais aucun chiffre précis pour défendre cette idée . Selon Fourcade cet effet serait négligeable : tant pis pour mon hypothèse .

Hors ligne papourien

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 605
  • xxxxxxxxx
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #28 le: 30 juillet 2019 19:15 »
la pièce, je dirais en premier, se rapprocher des enceintes / s'éloigner des mur
en deuxième, double cloison pour amortir la basse, en lattes/plaques micro-perforées/placo alourdies, avec couche d'air et couche d'absorbant
enfin, des diffuseurs aux premières pour la déco

aujourd'hui, j'écoute en proxi + reverb artificielle dans une pièce très amorti, bé j'ai obtenu une profondeur de scène que mes 15m² ne peuvent m'apporter...le beurre et la crémière ? qui sais...
prochain projet, rajouter des enceintes latérale et arrière dédier à la réverb voir si je peu triquer le cerveau
ça demande un 2ieme dsp et une carte son multicanal...ça va prendre du temps...


ps : jaffar, il dit surtout que la basse s'entends à partir de 70db et que pour écouter à 90 sans faire chier les voisins, faut 20db d'atténuation
en vrai les pro, ils font de la prise de son, faut pas que la basse de la salle de contrôle s'entende dans la cabine d'enregistrement...
sinon, les murs des particuliers...je rigole doucement avec mes murs en pierre de 50cm...mais il a raison, j'ai le sub coté cloison qui demande 1db de plus que le sub coté mur porteur

Hors ligne mastro

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 222
bon en fait, papou ne s'est jamais présenté sur ce forum...
« Réponse #29 le: 30 juillet 2019 20:24 »
C'est pas franchement hyper compliqué à traduire . L'idée générale est assez simple : dans un studio professionnel on cherche une isolation phonique maximale donc à l'intérieur du studio toute l'énergie sonore est contenue et le traitement acoustique devient lourd . Dans une pièce d'habitation classique l'isolation phonique est limitée ; l'énergie sonore émise est donc perdue en partie par transmission et ce surtout dans les basses . C'est bien connu quand ton voisin fait la fête qu'est ce que tu entends ? Le boum boum . Selon l'auteur cela participe à faciliter le traitement acoustique dans ce type de pièce . L'auteur explique aussi que le niveau sonore audible minimum dans les basses étant assez élevé une isolation acoustique minimale est possible sans trop de risque pour le voisinage .

Avec kayak et Amazone on avait eu une discussion sur le fonctionnement des bass traps à membrane et perso je défendais l'idée qu'ils fonctionnaient par transmission à la fréquence propre , fréquence de résonance dans les basses ou l'indice d'isolation acoustique s'effondre . Mais je n'avais aucun chiffre précis pour défendre cette idée . Selon Fourcade cet effet serait négligeable : tant pis pour mon hypothèse .

Fourcade s'est lamentablement planté dans mon exemple de toiture en tuiles et n'a jamais voulu reconnaître son erreur !!!!!

un acousticien est même intervenu sur Mélaudia avec un graphe d'isolation acoustique d'une toiture en tuiles prouvant que l'effet n'est absolument pas négligeable :




http://www.conseils-acoustique.com/index.php

« Modifié: 30 juillet 2019 23:26 par mastro »