Auteur Sujet: Infraflex de Tientien  (Lu 9746 fois)

Hors ligne almat

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 789
Infraflex de Tientien
« Réponse #30 le: 10 février 2018 18:07 »
Il ne faut pas confondre. Ce n'est pas le produit qui fait l'objet de critiques mais quelques affirmations qui paraissent techniquement chancelantes. 
+1

Citer
Se réclamer de l'Infraplanar pour l'Infraflex est assez gonflé. Les deux ont un point commun, la grande dimension de la face avant. Pour le reste, il y a une différence fondamentale qui ne permet pas de les classer dans la même famille (sinon celle des baffles plans au même titre que le sont la plupart des électrostatiques).
Re +1

Hors ligne almat

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 789
Infraflex de Tientien
« Réponse #31 le: 10 février 2018 18:14 »
plutôt que d'insister pour faire cracher le morceau, on se croirait dans un film policier.

Qu'est-ce qui t'embête les gens qui posent des questions ou ceux qui n'y répondent pas ?

Hors ligne tientien

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 67
Infraflex de Tientien
« Réponse #32 le: 10 février 2018 18:17 »
Tientien,

J'ai un peu de mal à recevoir des réponses à mes questions pourtant très simples.

J'en déduis que c'est aussi le cas pour un baffle plan, pour un HP tout seul.

D'après ce que je comprends de ce que tu écris l'Infraflex fonctionnerait donc autrement que selon ces principes fondamentaux ...
Mazette.


Excusez-moi, je ne suis pas toujours devant mon écran........

Un hp sur un baffle plan ne peut pas être assimilé à un infraFLEX, il a une membrane rigide !

Les principes fondamentaux sont basés sur un raisonnement qui veut que l'on puisse casser l'équation de Gay-Lussac, ce qui ne correspond pas avec ma conception des mathématiques !

J'avais bien prévenu pourtant que je sortais des sentiers battus !

Et j'ai obtenu un hp qui fonctionne particulièrement bien et de façon très économique !

Amicalement,
Etienne

Hors ligne tientien

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 67
Infraflex de Tientien
« Réponse #33 le: 10 février 2018 18:31 »

Se réclamer de l'Infraplanar pour l'Infraflex est assez gonflé. Les deux ont un point commun, la grande dimension de la face avant. Pour le reste, il y a une différence fondamentale qui ne permet pas de les classer dans la même famille (sinon celle des baffles plans au même titre que le sont la plupart des électrostatiques).


 Ce n'est pas "gonflé" du tout, ils fonctionnent de la même façon ! Une membrane souple qui se déforme en tronc de cône........seule la technologie est différente. Beaucoup moins sophistiquée et moins onéreuse pour l'infraflex.

Les électrostatiques ont une membrane qui est poussée sur toute sa surface, ce qui peut se rapprocher du fonctionnement d'une membrane rigide.

Amicalement,
Etienne

Hors ligne œdicnème

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1247
Infraflex de Tientien
« Réponse #34 le: 10 février 2018 18:42 »
Les principes fondamentaux sont basés sur un raisonnement qui veut que l'on puisse casser l'équation de Gay-Lussac, ce qui ne correspond pas avec ma conception des mathématiques !
Celle-ci : Si le volume reste constant, la pression d'une quantité donnée d'un gaz varie proportionnellement à la température absolue ?
Si oui, quel rapport ?

Citer
J'avais bien prévenu pourtant que je sortais des sentiers battus !
Attention à ne pas déraper et s'embourber dans une ornière.

Citer
Et j'ai obtenu un hp qui fonctionne particulièrement bien et de façon très économique !
L'opinion subjective ne valide pas les affirmations sur lesquelles Almat et moi nous interrogeons. 

Hors ligne tientien

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 67
Infraflex de Tientien
« Réponse #35 le: 10 février 2018 18:48 »
Il y a des procédés qui permettent d'éliminer le "son dans la tête" lors de l'écoute au casque et donner des sensations de localisation précise. "Procédé" pouvant être interprété comme "artifice", il faut préciser que la stéréophonie telle que l'a mise au point Blumlein faisait appel un procédé agissant sur un matriçage des deux voies.
Si l'on admet les oreilles comme étant des capteurs de pression avec un casque, il est difficile de ne pas le concevoir ainsi pour une écoute sans.   


Le volume de charge des hp d'un casque est tout petit, quelques cm3, le déplacement de sa membrane se répercute directement sur le tympan, c'est bien une pression, mais recule l'oreillette de 1cm de façon qu'elle ne touche plus ta tète, le son perçu n'est plus du tout le même, le grave disparait.....quelques cm de plus, c'est le médium qui disparait, à 50 cm tu n'as plus que l'aigu.....mais à 50cm tu peux localiser ton casque....

Amicalement,
Etienne

Hors ligne œdicnème

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1247
Infraflex de Tientien
« Réponse #36 le: 10 février 2018 18:49 »

Se réclamer de l'Infraplanar pour l'Infraflex est assez gonflé. Les deux ont un point commun, la grande dimension de la face avant. Pour le reste, il y a une différence fondamentale qui ne permet pas de les classer dans la même famille (sinon celle des baffles plans au même titre que le sont la plupart des électrostatiques).


Ce n'est pas "gonflé" du tout, ils fonctionnent de la même façon ! Une membrane souple qui se déforme en tronc de cône........

La membrane de l'Infraplanar est mue sur toute sa surface, tous ses points simultanément, à l'image des panneaux électro-statiques.
Celle de l'Infraflex fonctionne selon le même principe que les HP Rice et Kellog (c'est à cette catégorie d'il appartient) avec une bobine mobile au centre de la membrane

Citer
seule la technologie est différente. Beaucoup moins sophistiquée et moins onéreuse pour l'infraflex.
Les électrostatiques ont une membrane qui est poussée sur toute sa surface, ce qui peut se rapprocher du fonctionnement d'une membrane rigide.
On rentre dans le territoire du contradictoire.

Hors ligne tientien

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 67
Infraflex de Tientien
« Réponse #37 le: 10 février 2018 18:54 »
Celle-ci : Si le volume reste constant, la pression d'une quantité donnée d'un gaz varie proportionnellement à la température absolue ?
Si oui, quel rapport ?

Question incompréhensible, où est la forme interrogative ?

Amicalemnt,
Etienne

Hors ligne almat

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 789
Infraflex de Tientien
« Réponse #38 le: 10 février 2018 19:06 »
Attention à ne pas déraper et s'embourber dans une ornière.
Je dirais un précipice sans fond.

Hors ligne tientien

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 67
Infraflex de Tientien
« Réponse #39 le: 10 février 2018 19:10 »
La membrane de l'Infraplanar est mue sur toute sa surface, tous ses points simultanément, à l'image des panneaux électro-statiques.
Celle de l'Infraflex fonctionne selon le même principe que les HP Rice et Kellog (c'est à cette catégorie d'il appartient) avec une bobine mobile au centre de la membrane



Non, le "moteur" conçu par Claude Lacroix ne couvrait qu'une partie de la membrane.
Pour le principe, c'est bien sûr un hp électrodynamique. Où vois-tu un problème ?

Amicalement,
Etienne

Hors ligne tientien

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 67
Infraflex de Tientien
« Réponse #40 le: 10 février 2018 19:14 »
On rentre dans le territoire du contradictoire.

Quelle contradiction ?

Amicalement,
Etienne

Hors ligne almat

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 789
Infraflex de Tientien
« Réponse #41 le: 10 février 2018 19:16 »
Le volume de charge des hp d'un casque est tout petit, quelques cm3, le déplacement de sa membrane se répercute directement sur le tympan, c'est bien une pression, mais recule l'oreillette de 1cm de façon qu'elle ne touche plus ta tète, le son perçu n'est plus du tout le même, le grave disparait.....quelques cm de plus, c'est le médium qui disparait, à 50 cm tu n'as plus que l'aigu.....mais à 50cm tu peux localiser ton casque....

Et si tu places les 2 branches de ton casque sur une seule oreille, tu le localises pas ?

Hors ligne tientien

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 67
Infraflex de Tientien
« Réponse #42 le: 10 février 2018 19:27 »
Et si tu places les 2 branches de ton casque sur une seule oreille, tu le localises pas ?

Pas encore vu des casques à branches sauf sur la tète d'Astérix........

Amicalement,
Etienne

Hors ligne almat

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 789
Infraflex de Tientien
« Réponse #43 le: 10 février 2018 19:32 »
Et si tu places les 2 branches de ton casque sur une seule oreille, tu le localises pas ?
Pas encore vu des casques à branches sauf sur la tète d'Astérix........
Des petites ailes, ce sont des petites ailes pour le casque d'Astérix.  :D

Pour le casque j'ai bien une idée, 2 Infraflex raccordés par un arceau, pas facile à porter, mais ça fera du grave, pour la localisation je sais pas je demande à voir.


« Modifié: 10 février 2018 19:44 par almat »

Hors ligne almat

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 789
Infraflex de Tientien
« Réponse #44 le: 10 février 2018 19:40 »
Tientien,

Tu cites Infraplanar, alors moi aussi
Le principe du haut-parleur plan pour grave fonctionnant en dipôle n’a jamais été adopté par un constructeur, mais cet ‘oubli’ est maintenant réparé avec Infraplanar.
Bien sûr ce haut parleur ne modifie pas les lois de l’acoustique, mais par contre il tire partie de trois faits qui font que le court circuit acoustique n’est en fin de compte plus vraiment gênant lors d’une écoute en salle.


Faut savoir, c'est comme, c'est pas comme.
« Modifié: 10 février 2018 19:42 par almat »