Auteur Sujet: Réglage Renardson MJR7-MK5  (Lu 3821 fois)

Hors ligne léopold

  • Nouveau Membre
  • *
  • Messages: 13
Réglage Renardson MJR7-MK5
« Réponse #60 le: 06 février 2018 18:16 »
comme tu peux voir ce condo ne fait seulement 10ùF il est en parallele avec les deux petit chimique derriere, je n'ai plus la valeur en tête.

Je compte refaire le routage, pour pouvoir fixer les 3 transistors du pcb sur un dissipateur et augmenter la tension d'alim.

je voit que Mike à fait une petit mise à jour de son ampli avec une petit résistance 5.6K je prévoirai l'emplacement également.

est il nécessaire de soigné un peu plus l'alim des ina134 ?
est til possible de prévoir une alim indépendante pour l’étage d'entrée ?
vous voyez d'autre petit modif a faire ?

merci
++

Hors ligne œdicnème

  • Surveillés
  • Membre Habitué
  • *
  • Messages: 1247
Réglage Renardson MJR7-MK5
« Réponse #61 le: 06 février 2018 22:54 »
Je compte refaire le routage, pour pouvoir fixer les 3 transistors du pcb sur un dissipateur et augmenter la tension d'alim.
Si, tels quels, après quelques heures de fonctionnement, tu peux poser le doigt dessus, ça n'a pas d'utilité.
Ca peut même monter à plus de 100°C sans dégâts.

Citer
est il nécessaire de soigné un peu plus l'alim des ina134 ?
Il n'y a rien qui puisse le justifier

Citer
est til possible de prévoir une alim indépendante pour l’étage d'entrée ?
Dans ses premières versions, Mike avait mis un découplage de l'étage d'entrée. Il n'a pas jugé utile de le garder mais il peut y avoir une autre raison. Dans un ampli à liaison de sortie par condensateur, celui-ci se charge et se décharge en continu assez brutalement à la mise en marche et à l'arrêt avec un gros ploc.
Pour éviter ça, Mike a ajouté un petit circuit pour que cela se produise "gentiment". Avec une alimentation dédiée pour l'étage d'entrée, il y a le risque d'un retour des plocs.

Citer
vous voyez d'autre petit modif a faire ?
Si ça fonctionne bien, je ne toucherais à rien et construirais un second boîtier en revoyant l'ensemble.
Ma dernière idée (non originale) est de disposer l'alimentation dans un boîtier distant de celui contenant les circuits amplificateurs. Ca permet des implantations beaucoup courtes pour les liaisons et masses du signal audio.