Auteur Sujet: Choix des fréquences de coupures.  (Lu 6376 fois)

Hors ligne Cyrille

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 597
Choix des fréquences de coupures.
« le: 30 octobre 2016 11:11 »
Bonjour.

Un sujet peut-être plus utile aux débutants que le choix des condensateurs.  ;)


Personnellement j'ai l'habitude de définir la fréquence de coupure en fonction du comportement objectif mesurable des haut-parleurs en présence (bien qu'il ai été choisis en connaissance de cause d'après les courbes constructeurs) :
- réponse en fréquences : évidemment je cherche à utiliser le haut-parleur là où il est le plus linéaire, c'est à dire là où il n'y a pas d'accidents, pas forcément une réponse plate (une réponse légèrement en cloche se filtre bien).
- directivité 0-30-60° : je me donne comme limite de Fc maxi -6dB à 60°, mais aussi je cherche une raccordement là où les directivité sont proches entre les haut-parleurs afin de ne pas avoir de "saut" dans la réponse en énergie hors axe.
- fractionnement en fin de bande : j'essaye de laisser une octave entre le fractionnement et la Fc.
- distorsion : je coupe là où elle remonte, ou avant.
- waterfall : j'essaye de laisser une octave entre la résonance et la Fc (à noter que les fractionnements sont souvent source de résonances, qui se voient sur le waterfall).
- le pic d'impédance du tweeter ou médium n'a que peu d'importance, car comme il sont dans 99% des cas utilisés avec un atténuateur à impédance constante, leur impédance vu par le filtre en sortie d'atténuateur est presque plate.


Une autre vision de ce choix cornélien m'a été donnée par un confrère DIYer. Je me permets de la rapporter, car elle me paraît pleine de bon sens :
"Mes essais comparatifs se font en majorité en LR24, le BSS permettant un couplage des fréquences passe-haut et passe bas la détermination de la fréquence de croisement est assez facile.

Pour choisir celle B-M ou celle M-T, j'écoute ce que cela donne en la baissant jusqu'à ce que je trouve que le rendu se dégrade puis en la montant, idem, jusqu'à ce que je trouve que le rendu se dégrade et je prends la fréquence intermédiaire entre les deux valeurs trouvées.
"
Pas mal... d'autant que la surface émissive à une influence notable sur le rendu subjectif, au delà de ce que les mesures objectives laissent à pense.
Avec les années, et les écoutes, je tends à pense qu'un dôme de 25mm ne devrait pas être coupé sous 3kHz... le problème étant qu'un 17cm de grave-médium (ou même médium) conçu autour d'une bobine de 38mm/1,5" ne peut pas monter au delà de 2,5kHz.


Une troisième vision, plus purement pragmatique : choisir le fréquence de coupure en fonction de notre "capacité" à filtrer le haut-parleur selon la courbe cible.
Je m'explique :
- une fois choisie la topologie du filtre (voir le classement des filtres quasi-optimaux), nous définissons une courbe cible en fonction dudit filtre et de la Fc désirée.
- ceci se fait bien sous LSPcad, que je ne peux que conseiller, voir le mini tuto
- Toujours sous LSPcad nous pouvons essayer de multiple topologie de filtre électrique, afin que la réponse électro-acoustique résultante suive au plus près la courbe cible.
- Hors ce n'est pas toujours gagné, notamment si le HP à une petite coquetterie dans sa réponse... ce qui est le plus souvent le cas dans le médium.
- l'idée donc est d'optimiser la réponse via le filtrage en se donnant la liberté de faire glisser la Fc en fonction de la réalité du filtre+HP+charge. Ce qui amène à couper souvent un petit peu plus bas si le HP à un creux, plus haut si il fait une bosse.


Hors ligne Audioforall

  • Administrateur
  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 2845
  • Admin si je peux !
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #1 le: 30 octobre 2016 13:24 »
Bel exposé didactique.
Tu parles de waterfall, te serait il possible d'expliquer comment l'exploiter et pourquoi tel waterfall serait meilleur qu'un autre ?
Je comprend que ce ne soit pas une terre inconnue pour ceux qui pratiquent mais pour moi, par (mauvais) exemple, j'ai du mal à saisir le bon du mauvais.  ;)
Merci

(si cela doit nécessité un autre sujet, je le déplacerai)

Hors ligne Cyrille

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 597
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #2 le: 30 octobre 2016 13:54 »
Bonjour.

Je propose ce nouveau sujet : http://www.audioforum.fr/index.php?topic=589.0

Hors ligne JMK

  • Mod
  • Membre Senior
  • *****
  • Messages: 483
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #3 le: 31 octobre 2016 08:22 »
Bonjour!

Très intéressant, mais il y a pour moi un problème de taille dans ce processus!
Quel système de référence (source, échantillon, ampli, lieu, oreilles d'or etc)  utiliser pour valider ou non tel ou tel choix de réglage de filtre?

JMK

Hors ligne Cyrille

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 597
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #4 le: 31 octobre 2016 10:56 »
bonjour.

La référence c'est une réponse plate, sur la bande de fréquences la plus étendue possible et une impulsion correcte, et un waterfall sans résonances/trainage.

Le reste c'est du relatif : écouter beaucoup de musique, diverses... un bon système révèle les différences entre disques : balance, ambiance, niveau de détails, etc...

Et, personnellement, je ne vois pas en quoi c'est contradictoire avec les démarches exposées ?

Hors ligne JMK

  • Mod
  • Membre Senior
  • *****
  • Messages: 483
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #5 le: 31 octobre 2016 16:22 »
Ok, je sais que je chinoise un peu (beaucoup) ...........
mais la réponse n'est jamais absolument plate, sans parler du système de mesure
qui déforme un tant soit peu ....... et que tous les goûts sont dans la nature !
La réponse rigoureusement plate (à quelle distance), c'est ce que tentent d'atteindre les enceintes 'monitor',
pour le reste ........

JMK

PS: je ne souhaite pas polémiquer, mais juste introduire la notion de complexité dans ce domaine.

Hors ligne Cyrille

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 597
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #6 le: 31 octobre 2016 17:42 »
Bonjour.

Citation de: JMK
mais la réponse n'est jamais absolument plate, sans parler du système de mesure
qui déforme un tant soit peu
En principe c'est quand même ce système qui déforme le moins.

Citer
et que tous les goûts sont dans la nature !
Certes.

Citer
La réponse rigoureusement plate (à quelle distance), c'est ce que tentent d'atteindre les enceintes 'monitor',
Une enceinte neutre est plate, par définition... sinon cela devient L'enceinte qui NOUS plait.


Citer
  je ne souhaite pas polémiquer, mais juste introduire la notion de complexité dans ce domaine.
Je ne nie pas la complexité, au contraire.
Mais j'ai pensé que dégager le terrain pour les nouveaux venus, les curieux, voir ceux qui ne s'en feront qu'une seule paire dans leur vie soient peut-être moins déçu.

J'ajoute en ce sens, qu'il ne faut pas hésiter à tatonner par pas de 0,5dB dans l'égalisation du médium, et du niveau de l'aigu.

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 952
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #7 le: 31 octobre 2016 19:08 »
  Bonsoir . Pas facile le choix des fréquences de coupure . Pour une même réponse plate le son peut être différent car la définition des deux Hps n' est pas forcément équivalente en limite de bande . Quid aussi de la sensation d' énergie dégagée ? Quant aux mesures : je regardais ce weekend une conférence donnée par ATKINSON au rocky mountain audio fest . Il explique bien comment repérer les gros défauts par les mesures mais certaines mesures ne nous sont pas accessibles , et aussi que la qualité subjective ressentie n' est pas toujours intimement corrélée à celle des mesures . Il faut donc faire beaucoup d' essais et écouter beaucoup de musiques différentes .

   " Le BSS permet un couplage des passe-haut et passe-bas " ça veut dire quoi ?

Hors ligne JMK

  • Mod
  • Membre Senior
  • *****
  • Messages: 483
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #8 le: 31 octobre 2016 19:27 »
En filtrage actif, tout (ou beaucoup) est sans doute possible ..........
en filtrage passif, il faut en avoir le moyens !!

Quant au rendu subjectif, les qualités de l'amplification jouent un rôle énorme,
je viens de m'en rendre compte chez moi.
Ca ne nie en rien ce qui est énoncé plus haut, mais je pense que c'est bien de souligner
la complexité de la tâche.
Une conclusion qui me semble logique, c'est qu'il vaut mieux (pour le diyeur) laisser ce genre d'étude
aux véritables professionnels très équipés, et se cantonner aux solutions éprouvées - j'en ai fait l'expérience (certes enrichissante)
à mes dépends ........... et se méfier des gourous passionnés, bruyants et auto-proclamés.

JMK

Hors ligne Cyrille

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 597
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #9 le: 31 octobre 2016 22:23 »
Bonsoir.

Citation de: jaffar
Pour une même réponse plate le son peut être différent car la définition des deux Hps n' est pas forcément équivalente en limite de bande .
Ou n'importe où dans la bande. La reponse en fréquences n'indique en rien le timbre d'une enceinte.

Citer
Quid aussi de la sensation d' énergie dégagée ?
Ah ça !
De la surface... Et non directive s'il vous plait.

Citer
la qualité subjective ressentie n' est pas toujours intimement corrélée à celle des mesures .
Certes, mais le waterfall est un tres bon indicateur de ce que nous appelons transparence/definition.

Citer
Il faut donc faire beaucoup d' essais et écouter beaucoup de musiques différentes .
Eh oui.

Citer
" Le BSS permet un couplage des passe-haut et passe-bas " ça veut dire quoi ?
Cela veut dire que le passe-bas et le passe-haut ont leur Fc qui changent concomitamment.

Hors ligne Cyrille

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 597
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #10 le: 31 octobre 2016 22:51 »
Bonsoir JMK.

Pour aller dans ton sens, je dirais que si le diyer n'est pas prêt à investir dans un système de mesure et apprendre/comprendre ce qu'il mesure, c'est à dire passer du temps : il vaut mieux acheter un kit.

Cela n'a rien de méprisant. J'ai mis 10 ans à faire des enceintes digne ce nom... Sans doute à l'heure actuelle il y a plus d'informations disponibles, et la mesure est plus communément utilisée et accessible.
Le retour sur investissement temps/argent sera meilleur avec un bon kit.


Par contre si l'envie lui prends de farfouiller de lui-même, je me permettrais de conseiller pour commencer :
- 17cm + dôme coupé à 2/2,5kHz
- 13/15cm + dôme coupe entre 2,5/3,5kHz
- topologie de filtre : linkwitz-riley à 12dB/octave, parce c'est un quasi-optimal qui marche et facile à implémenter dans le monde réel.
- charge br, ou close, la seconde peut être plus simple avec le HP qui va bien.

Pour en discuter, bien sûr.
« Modifié: 01 novembre 2016 07:26 par Cyrille »

Hors ligne Audioforall

  • Administrateur
  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 2845
  • Admin si je peux !
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #11 le: 01 novembre 2016 08:33 »
L'avantage du kit, c'est aussi d'avoir un ensemble de hps qui s'accordent déjà entre eux (le choix a été fait en amont).
Quand on veut "faire son propre kit", il faut choisir ses hps et ce n'est pas facile dans cette montagne de marques, de modèles, de dimensions, de matériaux et de caractéristiques ...
Avant même de parler de filtre, l'accord parfait est déjà dur à réaliser, sauf à investir dans une multitudes de modèles, quitte à en revendre à perte après.
C'est peut être aussi à ce moment qu'il y a la première frontière entre le DIY et le pro.

Hors ligne Vic

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 451
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #12 le: 01 novembre 2016 09:34 »
Je rejoins audioforall sur sa réflexion pour celui qui voudrait s’aventurer à concevoir ses enceintes sans que cela soit hasardeux et coûteux, en s’orientant sur des kits déjà modélisés et testés en amont ( c’est le choix que je ferais si… )

Je sais que Cyrille a l’expérience dans le domaine et peut donner des conseils de A à Z pour faire les bons choix, ce qui est plutôt rassurant, pour obtenir un résultat cohérent.

Et si ça ne le fait pas, vous pourrez lui jeter des bûches ! :P

Hors ligne Audioforall

  • Administrateur
  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 2845
  • Admin si je peux !
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #13 le: 01 novembre 2016 10:29 »
Et si ça ne le fait pas, vous pourrez lui jeter des bûches ! :P
On risque d'en avoir bientôt besoin (des bûches)  ;)
Ce serait encore un nouveau sujet pour Cyrille, comment choisir ses bûches, euh... ses hps.
Il est évident que le choix des hps influence les fréquences de coupure et la pente du filtre.
Mais cela dépasse le cadre de ce sujet.
« Modifié: 01 novembre 2016 10:36 par Audioforall »

Hors ligne Rascalito

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1259
Choix des fréquences de coupures.
« Réponse #14 le: 01 novembre 2016 19:37 »
Salut tous.
Franchement, une fois pondérés et optimisées:
- amplitude
- disto
- résonances
- linéarité de la phase
Y reste plus grand chose à faire.. A part peut-être la disto d'intermodulation, mais à ce moment là, autant faire tout de suite des 3 ou 4 voies.
Bref, y'a pas de magie et on peut faire du bon rien qu'avec les mesures. Après, intégrer d'autres paramètres, pourquoi pas? Mais ils on de grandes chances de se voir dans ces 4 fondamentaux...
J'ai oublié qqchose?

Si pas, y'a plus qu'à pondérer à son goût et à son écoute.  Je ne suis pas d'acord avec Cyrille sur le fait de ne pas descendre les 25mm trop bas. Certains y arrivent parfaitement bien et sans distos. Je vous invite à aller voir chez Wavecor pour ne pas citer d'autres fabricants. Je serais plus réservé sur le fait de monter le 17cm. Le fractionnement et les merdouilles de résonance qui vont avec sont tout près et ça s’entend plus qu'une éventuelle disto H2 ou H3. Mais ça c'est selon: ou faible niveau sonore et on descend, ou fort niveau et on remonte. 

En attendant, j'ai pas des masses de temps à consacrer à la hifi. J'ai pas fini à temps les enceintes du mariage mais en parlant avec les intéressés ils préfèrent un autre type d'enceintes: de la hifi qui pourraient sonoriser. Et je vais revenir à ma première idée.... Mais pas vraiment le temps de faire quoi que ce soit.: Énormément de taf cette année..
@+