Auteur Sujet: la CBT, ou comment s'afranchir de la pièce ?  (Lu 1574 fois)

Hors ligne Rascalito

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1257
la CBT, ou comment s'afranchir de la pièce ?
« Réponse #15 le: 30 janvier 2017 18:27 »
Oui, la CBT c'est bien, mais faut tempérer: HPs utilisés et environnement réel.
Maintenant ce qui me donne de l'urticaire c'est belle CBT contre vilaine 801...

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 572
la CBT, ou comment s'afranchir de la pièce ?
« Réponse #16 le: 30 janvier 2017 20:38 »
 Si je me souviens ils ne l'ont pas comparée à la nautilus 801 mais à la matrix 801 . Donc déjà , méfiance . Il n' en reste pas moins que sur le papier le système CBT est imparable en terme de dispersion . Reste à savoir si 72 Hps à 2 balles distillent un son aussi défini qu' un tweet de haut de gamme .

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 572
la CBT, ou comment s'afranchir de la pièce ?
« Réponse #17 le: 14 avril 2017 16:28 »
  Je ne peux pas bricoler en ce moment faute d'atelier en rénovation toujours pas fini , aussi je ne peux pas me lancer dans la conception de nouvelles caisses pour mes monitors . Alors je reviens sur ce sujet qui m'obsède littéralement  ;D . Le gros problème ce sont les tweeters .
Ceux de KEELE étaient fabriqués sur cahier des charges . Seraient il possible de les remplacer par des rubans ; de ce type par exemple : http://www.parts-express.com/dayton-audio-ptmini-6-planar-tweeter-6-ohm--275-083
Ils mesurent 83 mm de hauteur , sont cheap et pourraient remplacer 4 unités de la CBT36. Comment se fait le couplage dans ce cas selon vous ?

Hors ligne Rascalito

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1257
la CBT, ou comment s'afranchir de la pièce ?
« Réponse #18 le: 14 avril 2017 17:18 »
Suffirait de jouer sur l'atténuation de chaque... ?

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 572
la CBT, ou comment s'afranchir de la pièce ?
« Réponse #19 le: 14 avril 2017 19:25 »
  Dans le principe de la CBT il y a une atténuation progressive et dans toute line-array la fusion des hps se fait jusqu'à une fréquence qui dépend de la distance séparant les centres de deux hps contigus . Mais dans le cas des rubans la directivité verticale est très ténue . Cela permet il un couplage plus haut en fréquence ?

Hors ligne œdicnème

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1199
la CBT, ou comment s'afranchir de la pièce ?
« Réponse #20 le: 14 avril 2017 21:30 »
  Dans le principe de la CBT il y a une atténuation progressive et dans toute line-array la fusion des hps se fait jusqu'à une fréquence qui dépend de la distance séparant les centres de deux hps contigus . Mais dans le cas des rubans la directivité verticale est très ténue . Cela permet il un couplage plus haut en fréquence ?
Sans respecter ce critère de la distance entre haut-parleurs contigus, la fusion se fait quand même si l'auditeur est suffisamment éloigné.

Hors ligne papourien

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 437
  • les courbes cibles, c'est comme les trous du Q...
la CBT, ou comment s'afranchir de la pièce ?
« Réponse #21 le: 15 avril 2017 00:16 »
je me suis posé la même question jaffar
je dirais "forme front d'onde"

Hors ligne jaffar

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 572
la CBT, ou comment s'afranchir de la pièce ?
« Réponse #22 le: 15 avril 2017 14:56 »
  Chez les pros il semble que l'isophase fasse des émules  : http://www.alconsaudio.com/line-array-technology/
Une line array à partir de leur mini monitor LR7 doit être bien sympa . Aucun distributeur pour des particuliers il me semble . Ces gens ont sonorisé le superbowl .