Auteur Sujet: Pilotes Alientek D8 + XMOS  (Lu 11778 fois)

Hors ligne Escartefigue33

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 108
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #30 le: 27 juillet 2017 19:22 »
Bonjour,
J'ai testé le FX Audio sur deux batteries de 12V et je peux affirmer que c'est le jour et la nuit,  surtout dans le grave.
La qualité de l'alimentation est donc essentielle.
Mais même dans ces conditions, il n'est pas à la hauteur d'un très bon ampli en classe A ou AB en ce qui concerne le médium/aigu.
On a vraiment l'impression que ça se bouscule un au portillon, et l'image sonore perd beaucoup de résolution.
Je reste persuadé que la vocation de cet ampli est de sonoriser les soirées barbecue en extérieur, vu son rendement une paire de batteries auto tient largement la nuit.
Cdt,
Gérard


Hors ligne œdicnème

  • Surveillés
  • Membre Habitué
  • *
  • Messages: 1247
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #31 le: 28 juillet 2017 18:06 »
Bonjour,
J'ai testé le FX Audio sur deux batteries de 12V et je peux affirmer que c'est le jour et la nuit,  surtout dans le grave.
La qualité de l'alimentation est donc essentielle.
Mais même dans ces conditions, il n'est pas à la hauteur d'un très bon ampli en classe A ou AB en ce qui concerne le médium/aigu.
On a vraiment l'impression que ça se bouscule un au portillon, et l'image sonore perd beaucoup de résolution.
Je reste persuadé que la vocation de cet ampli est de sonoriser les soirées barbecue en extérieur, vu son rendement une paire de batteries auto tient largement la nuit.
Cdt,
Gérard

Salut. La ruée sur ces amplis FX & Cie semble avoir démarré d'un petit bout de texte où l'auteur, forumeur bien connu, indiquait avoir définitivement opté pour ce type d'amplification et remisé sa jolie collection de beaux vieux classiques au... vide-grenier.

Ca m'a intrigué et je suis allé regarder de près les specifications. Une catégorie de chiffres ne m'a nullement étonné : celle des distorsions, ces amplis sont distordent nettement plus que les classiques analogiques ou classe D.

La distorsion est un piège. Si elle ne s'approche pas des limites du supportable, ce sont souvent les appareils les plus cotés qui en sont le plus affectés. En découlent certaines survicances que je ne vais pas énumérer ni même critiquer, parce que toute affaire audio doit rester de l'ordre du plaisir et que notre civilisaion moderne nous en laisse le libre choix.

Pour modeste confirmation de ce que j'avance, il y a ce fil de DiyAudio où l'on proposait de comparer l'effet de l'insertion de différents amplis-op sur un enregistrement. Résultats des préférences :

LM4562                         1     4.55%
OPA2134                        2     9.09%
MA1458                         2     9.09%
TL072                          9     40.91%
OPA2134                        1     4.55%
pas de différence perçue       7     31.82%

A l'insu des testeurs, le 2134 est deux fois présent. C'est le préféré de Johm Curl et Bod Cordell. Perso, j'ai apprécié le LM4562, mais l'OPA2134 m'a paru avoir moins de signature (tiens voilà que je parle comme un i-audiophile...).
Le TL072 les a battus à plate couture, il est de loin le gagnant, et c'est le plus mauvais en distorsion.

Je me demande donc s'il n'y a pas un effet de mode pour ces nouveaux produits FX et autres, tout pleins de promesses... à court terme.

Le bas prix participe à la popularité de l'objet, mais quelques doutes émis quant à sa fiabilité, son ergonomie de commande et son vrai son ont accroché mon esprit analogophile.


   
« Modifié: 28 juillet 2017 20:39 par œdicnème »

Hors ligne Escartefigue33

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 108
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #32 le: 29 juillet 2017 09:42 »
Bonjour,
Il reste de grandes inconnues :
A quoi est sensible l'oreille humaine ?
-La distorsion ?
On pourrait le penser, mais certains amplis SE affichent allègrement plus de 5% et sont pourtant très appréciés... quoi qu'il s'agit généralement de disto H2, réputée agréable.

- La bande passante ?
Il est vrai que certains amplis sont plus à l'aise dans un des registres, le grave pour la classe D ou AB avec alim SMPS, le haut medium ou l'aigu dans lesquels les classe A à faible disto semblent se détacher du peloton.
Mais au final, les différences sont infimes comparées à celles qui peuvent exister entre deux paires d'enceintes.

La puissance ?
Il est évident qu'un amplificateur doit permettre de profiter de toute la dynamique de l'enregistrement original, si elle n'a pas été trop bricolée par l'ingénieur du son...
Et là, tout dépend du rendement des enceintes et du niveau d'écoute.
Avec un bon enregistrement et des enceintes à rendement faible <85dB, il est illusoire d'espérer profiter de la dynamique d'un enregistrement de qualité avec un ampli de 10W RMS.
Surtout si le niveau d'écoute est un peu élevé.
Sur mes enceintes à 92dB de rendement, un ampli de 100W est un minimum, avec hélas, un risque pour les bobines des HP.
De toute daçon il est préférable d'utiliser un ampli plus puissant qu'un petit ampli qui écrête et qui est bien plus dangereux pour les HP, mais attention à certains disques, l'ouverture 1812 de Tchaikovsky par exemple, est capable de coller les membranes sur le mur opposé, d'ailleurs c'est écrit dessus...
 
Ensuite, il y a le rapporte S/B qu'on néglige trop souvent et qui est capable de réduire la dynamique,
C'est ce qui fait la fortune des marchands de cables, particulièrement en ce qui concerne les
câbles RCA, dont les connecteurs font très souvent de mauvais contacts et produisent ainsi des bruits de fond qui amputent la dynamique.
Ces câbles munis de connecteurs défectueux, captent très bien une ronflette à 50Hz, que beaucoup d'enceintes de petite taille ne sont pas capables de reproduire, donc on ne l'entend pas mais ça pourrit la dynamique.
Avec un disque de silence numérique ou sans signal l'entrée pour ceux qui sont en analogique, il suffit d'un voltmètre alternatif connecté à la sortie de l'ampli pour vérifier que cette pollution est absente, quelques millivolts seulement pourrissent le rapport S/B.
Un bon casque fermé qui descend bien branché à la sortie HP permet également de traquer ce genre de pollution, bien plus souvent présente qu'on ne le pense...

Mais je n'ai toujours pas la réponse à la question : qu'est ce qui fait vraiment la musicalité ?

Cdt,
Gérard

Hors ligne œdicnème

  • Surveillés
  • Membre Habitué
  • *
  • Messages: 1247
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #33 le: 30 juillet 2017 19:53 »
Mais je n'ai toujours pas la réponse à la question : qu'est ce qui fait vraiment la musicalité ?
Les appareils n'ayant aucune faculté d'interprétation (quoique... avec l'invasion informatique, ce n'est peut-être plus si vrai), ce ne sont pas eux.

Hors ligne Vic

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 426
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #34 le: 31 juillet 2017 08:38 »
Pas mieux!

De la qualité du support source d'enregistrement et de sa précision en numérisation.

Hors ligne Audioforall

  • Administrateur
  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 2821
  • Admin si je peux !
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #35 le: 31 juillet 2017 21:30 »
Pas mieux que pas mieux, je ne connais pas d'ampli qui sublime un enregistrement pourri  ;D

Hors ligne Escartefigue33

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 108
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #36 le: 01 août 2017 08:18 »
Bonjour,
J'ai maintes fois constaté qu'un enregistrement musical le restait quel que soit le système qui le reproduit, donc rien voir avec le matériel, c'est juste l'ingénieur du son qui était en état de grâce...
Dommage que ça n'arrive pas plus souvent...
Gérard

Hors ligne Vic

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 426
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #37 le: 01 août 2017 11:27 »
Bonjour,
J'ai maintes fois constaté qu'un enregistrement musical le restait quel que soit le système qui le reproduit, donc rien voir avec le matériel, c'est juste l'ingénieur du son qui était en état de grâce...
Dommage que ça n'arrive pas plus souvent...
Gérard

Salut Escartefigue33

C'est tellement déterminant, d'une bonne musicalité!
Je ne sais pas, s'il faut un état de grâce pour faire une bonne prise de son, mais il y a eu bien trop souvent du foutage de gueules, dans les mixages/mastering commercialisés ( je pense au CD / DVD ) Une autre époque!  ::)...ou c'était inécoutable car tellement mauvais!

Depuis, avec la dématérialisation, des sites sérieux sélectionnent et proposent, des productions audio de très bonne qualité, qui nous permettent pour le coup, de situer réellement les capacités de nos matériels avec le plaisir de l'écoute. 

Hors ligne papourien

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 422
  • xxxxxxxxx
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #38 le: 01 août 2017 15:43 »
Citer
l'ouverture 1812 de Tchaikovsky par exemple, est capable de coller les membranes sur le mur opposé, d'ailleurs c'est écrit dessus...

bof, du 70hz...rien d'exceptionnel
je trouve host of seraphin bien plus intéressant pour l'infra sans tomber dans l'electro

Dead Can Dance - [The Serpent's Egg #01] The Host Of Seraphim

Hors ligne jimbee

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 243
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #39 le: 01 août 2017 16:25 »
bof, du 70hz...rien d'exceptionnel
 

 L'enregistrement de Telarc ( Cincinnati Symphony Orchestra) est bien méchant
 sur les coups de canons, grosse saturation et niveau sous 45 Hz:

 

« Modifié: 02 août 2017 11:25 par jimbee »

Hors ligne papourien

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 422
  • xxxxxxxxx
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #40 le: 01 août 2017 17:13 »
bon, ça down en version CSO, me disait aussi, il est vraiment dégueu ce sample de canon
pas du tout le même spectro sur mon enregistrement de 87
je recheck ça ce soir ^^

Hors ligne Vic

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 426
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #41 le: 01 août 2017 17:30 »
Dans le grand bleu d’Eric Serra
Almat avait fait des mesures

http://www.audioforum.fr/index.php?topic=468.15

Hors ligne papourien

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 422
  • xxxxxxxxx
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #42 le: 01 août 2017 18:17 »
bon ça va mieux le canon en CSO, me disait aussi...
mais je préfère quand même la nappe de basse de host of seraphin, c'est plus 'critique'

Hors ligne œdicnème

  • Surveillés
  • Membre Habitué
  • *
  • Messages: 1247
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #43 le: 01 août 2017 22:46 »
L'enregistrement de Telarc ( Cincinnati Symphony Orchestra) est bien méchant
sur les coups de cannons, grosse saturation et niveau sous 45 Hz.
Le canon, pour les tests de musicalité, oui si c'est du Pachelbel.
Si c'est pour des tests de réalisme, il faut définir une courbe cible. 
« Modifié: 02 août 2017 00:21 par œdicnème »

Hors ligne almat

  • Surveillés
  • Membre Habitué
  • *
  • Messages: 789
Pilotes Alientek D8 + XMOS
« Réponse #44 le: 02 août 2017 21:31 »

Si c'est pour des tests de réalisme, il faut définir une courbe cible.

La cible est mouvante, aujourd'hui rien ne vaut le canon large bande.