Auteur Sujet: Choix des selfs.  (Lu 1414 fois)

Hors ligne Cyrille

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 595
Choix des selfs.
« le: 24 avril 2016 20:10 »
Bonjour.

Nous savons tous déjà la fonction d'auto-inductance des bobines, et leur usage en filtrage.
Nous savons également que leur défaut principal est leur résistance série.

Nous savons également qu'à cela s'ajoute un défaut de vibration mécanique, plus ou moins audible, que l'on combat par collage des spire par un vernis, ou coulage dans une résine.


Mais pour combattre le premier effet hormis opter pour des fils de très grosse section, ou des bobinages sur noyaux point de salut.
Hors le montage sur noyau semble avoir quelques défauts.

Le noyau en fer est saturable, les noyau laminés sont en principe plus efficace.
J'ai personnellement mesuré la non linéarité d'un filtre avec self à noyau : jusqu'à 3dB d'écart sur la fonction de transfert entre 9 et 28,3V. C'est donc un choix impossible en HiFi.

J'ai vu par ailleurs sur jusdiyit des mesures de selfs sur noyau ferrite, en principe meilleures et plébiscitées par certains professionnels (un lien que j'ai perdu).
Les selfs sur noyau magnétique font de trois à quatre fois plus de disto lors de son test.


Personnellement cela ne m'arrange pas, notamment dans le grave... pour des questions de prix.


Des avis, des expériences ?
« Modifié: 24 avril 2016 20:14 par Cyrille »

Hors ligne Rascalito

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1259
Choix des selfs.
« Réponse #1 le: 24 avril 2016 21:17 »
J'ai utilisé des selfs à noyau pour du filtrage de 38cm sono sans inconvénient audible.
Mais je reste convaincu que c'est mieux sans noyau, ou bien au pire avec un noyau effectivement en fer/silicium laminé collé.

Hors ligne Cyrille

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 595
Choix des selfs.
« Réponse #2 le: 24 avril 2016 23:21 »
Bonsoir.

Selon toi un noyau fer et moins pire qu'un noyau ferrite ?
Pourtant, en principe, un noyau fer se sature plus vite qu'un en ferrite.


Le test justdiyit : http://www.justdiyit.com/self-a-air-ou-self-ferrite/

Hors ligne Thierryvalk

  • Nouveau Membre
  • *
  • Messages: 30
Choix des selfs.
« Réponse #3 le: 25 avril 2016 00:06 »
Parler de noyau ferrite en comparaison avec des self sans noyau n'a pas énormément de sens vu qu'il existe une très grande diversité de ferrites.
Il faut aussi, a mon avis, voir l'usage précis que l'on veut faire de la self.
On est habitué a voir du 20 à 20000Hz en échelle logarithmique, mais c'est tout de même un rapport de 1/1000.
+- idem pour la saturation qui dépend du courant.

Hors ligne Rascalito

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1259
Choix des selfs.
« Réponse #4 le: 25 avril 2016 06:36 »
Citer
Selon toi un noyau fer et moins pire qu'un noyau ferrite ?
Pourtant, en principe, un noyau fer se sature plus vite qu'un en ferrite

Sais pas. le fer/silicium est utilisé ds les transfos de sortie et l'utilisation de plaques coupe la propagation de courants induits. Mais les selfs que j'ai utilisé sont des ferrites et ça fonctionne très bien. Il semblerait qu'en sono, les ferrites soient monnaie courante. C'est moins cher et suffisant.
Et puis les différences sont à relativiser en fonction de la fréquence et de la puissance, et probablement d'autres paramètres.
A mon sens, le choix est très possible en hifi: Il suffit d'essayer, de mesurer et de tripatouiller. S'il te fallait une atténuation, hé ben ça colle!  Il suffit donc de faire ne connaissance de cause et après mesure. Le seul paramètre limitatif, serait la disto. Mais si ça induit de la disto dans les hautes fréquences, y'a qu'à l'utiliser pour les basses, non?



« Modifié: 25 avril 2016 06:49 par Rascalito »

Hors ligne Cyrille

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 595
Choix des selfs.
« Réponse #5 le: 25 avril 2016 12:09 »
Bonjour.

Thierry lorsque nous achetons nos selfs nous n'avons pas le choix quand à la ferrite qui y est insérée, mais nous pouvons tout même espérer que le fabricant à fait le bon choix.

Il n'empêche que dans notre cadre pratique faire le bon choix implique de comparer ces technologies.

Comme j'ai pas mal de composants en stock, je dois pouvoir comparer avec les mêmes valeurs réponse dynamique et distorsion entre ferrite et air au moins.
Je referrai des test en ce sens.


Rascalito, la ferrite est nettement moins conductrice que le fer, pour le moins, et en principe insaturable dans notre cas.
Mais la distorsion mesurée par Kro peut venir de son hystérésis.