Auteur Sujet: de l'optimal sinon rien...  (Lu 11378 fois)

Hors ligne œdicnème

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1247
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #30 le: 29 juillet 2015 12:19 »
Je préfère partir du principe qu'il faut minimiser la phase, le critère de FZ indiquant alors un seuil à partir duquel ce n'est plus la peine de se fatiguer.


Vu que l'absence de documentation sur l'établissement du critère le rend sujet à caution (*), on a intérêt à faire des expérimentations sur enceintes visant à rendre le retard de groupe le plus constant possible pour préserver la forme du signal puis à partir de quelle altération il devient sensible.

(*) Cf ce post de moi sur le forum Audax, sur l'hallucinant fil du mois :

Retard de groupe musical
 lundi 27 juillet 2015 22:56:15     

Citer
Qu'en est il de l'audibilité des GD négatifs?

C'est le temps qui va plus vite que lui-même ! Non, c'est une boutade. Le retard de propagation de groupe
n'est pas un retard temporel pur. S'il est négatif, cela signifie, si je ne me trompe, que la variation de phase par rapport au signal d'entrée sur entre deux fréquences diminue au lieu d'augmenter.

Citer
Et avec la pièce, ça donne quoi? etc...

Celles de modestes dimensions en nos humbles demeures sont, dans les graves et sauf exception, de véritables marmites à réverbérations. Le Group De Lait ne peut qu'y être secoué au point de tourner fromage.
 
Concentrer notre attention sur l'émission directe des enceintes dans le secteur 400-4000 Hz me paraît suffisant.
 


Hors ligne almat

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 789
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #31 le: 29 juillet 2015 14:32 »
Vu que l'absence de documentation sur l'établissement du critère le rend sujet à caution (*), on a intérêt à faire des expérimentations sur enceintes visant à rendre le retard de groupe le plus constant possible pour préserver la forme du signal puis à partir de quelle altération il devient sensible.

(*) Cf ce post de moi sur le forum Audax, sur l'hallucinant fil du mois :

Pour tout possesseur de Mac il est facile de se faire hardiment une petite idée de la chose en utilisant le soft Audio Toolbox  ;)
Recommendation constante de notre ami Jimbee.
 
Citer
Et avec la pièce, ça donne quoi? etc...
Celles de modestes dimensions en nos humbles demeures sont, dans les graves et sauf exception, de véritables marmites à réverbérations. Le Group De Lait ne peut qu'y être secoué au point de tourner fromage.
Concentrer notre attention sur l'émission directe des enceintes dans le secteur 400-4000 Hz me paraît suffisant.

Vu que j'ai expérimenté quelques pièces, de toutes tailles et d'acoustique ultra-variable, mieux vaut pas trop de grave qu'un mauvais mais un bon grave booste normalement l'écoute du reste, quoique ...
Je suis donc bien content d'avoir une pièce qui permette une écoute convenable.  ;)

Hors ligne jimbee

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 248
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #32 le: 31 juillet 2015 17:30 »

  Jlo citait le journal de L'AES de novembre 2013 sur Hcfr, expérimentant avec des signaux de synthèse à
structure harmonique, comme on peut en créer avec AudioToolbox:

 voir message du 06 Déc 2013 17:55
 http://www.homecinema-fr.com/forum/diy-outils-logiciels/rephase-linearisation-de-phase-eq-et-filtrage-fir-t30024394-435.html?sk=a

  "Sensitivity of Human Hearing to Changes in Phase Spectrum
Conventional wisdom incorrectly assumes that changes to the phase spectrum of an audio signal are not perceptually relevant. The results of formal listening tests with synthetic harmonic complex signals showed that human beings are not “phase deaf.” The perceived difference resulting from randomization of the phase spectrum can be larger than those from randomizing the magnitude spectrum. Although the mechanism for phase perception is somewhat local in frequency, there are some influences on the perception of neighboring frequencies. The phase of a component at a certain frequency affects the perception of frequencies about one octave above and below. Signals for which the phase between the harmonics is aligned can be described as having a strong low pitch and “buzzy” quality, whereas random-phase signals are perceived to be colored, thinner, and absent of the buzzy quality."

 

Hors ligne Rascalito

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1259
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #33 le: 31 juillet 2015 21:31 »
C'est très intéressant et constructif, malheureusement pas très qualitatif... 
Qui est ce monsieur? Qu'entend-t-il par "buzzy" STP?

Et dans toutes ces histoires, pour tester des disto de phase, faut déjà du matos avec un GD nul, non? 

Hors ligne œdicnème

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1247
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #34 le: 01 août 2015 00:46 »
Ah ben voilà qui alimenterait bien la discussion de l'autre côté...

Je note sous la plume de Ohl, vraiment excellent et qui ne ménage pas sa peine sur des thématiques qui hantent des milliers de pages sur les forums :

un délai de groupe important vers 100Hz est (un peu) audible sur une grosse caisse.
Le son devient plus sec, plus percutant quand on retarde le grave,
contrairement à ce qu'on pourrait penser de prime abord.

C'est exactement le contraire de ce que notre intellect nous impose de penser en refusant d'admettre
des expériences que l'on a tous eues :
graves génialement percussifs à l'oreille,
trainards à l'œil dès qu'on les mesure !

A bas les Bessel dans les graves ?

Je lirai la suite demain.

Hors ligne almat

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 789
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #35 le: 01 août 2015 02:01 »
C'est exactement le contraire de ce que notre intellect nous impose de penser en refusant d'admettre
des expériences que l'on a tous eues :
graves génialement percussifs à l'oreille,
trainards à l'œil dès qu'on les mesure !

Hum trainards je n'écrirais pas ça.
Un délai sur les caissons de grave est une piste déjà explorée par notre ami kayak et ça fonctionne chez lui, Dayton 315 en clos.
En eux-mêmes les caissons ne sont pas à ranger dans la catégorie des trainards, par contre la mesure du sytème complet doit être un peu bizarre, encore faut-il pouvoir le mesurer correctement, vu la masse assez considérable de chaque enceinte je souhaite bien du plaisir à qui voudrait tenter l'expérience.
 :)

Ca faisait partie de quelques manips à réaliser, une piqûre de rappel est donc bienvenue.
Sur mon install j'ai retenu que le positionnement du ou des caissons était incommensurablement plus important que la mesure du grave dans l'axe stricto sensu.
C'est pour cette raison que j'affectionne la solution caisson(s) + satellites.

Hors ligne almat

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 789
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #36 le: 01 août 2015 08:13 »
Bonjour,

Ceci dit il y a aussi le contre-exemple ou plutôt l'exemple d'un calage parfait du grave qui permet d'avoir un grave hyper tendu.
Démo tout à fait spectaculaire.

Un beau grave est amha affaire de circonstances et d'environnement acoustique.

@+
Alain
« Modifié: 01 août 2015 09:24 par almat »

Hors ligne jimbee

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 248
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #37 le: 01 août 2015 13:05 »


un délai de groupe important vers 100Hz est (un peu) audible sur une grosse caisse.
Le son devient plus sec, plus percutant quand on retarde le grave,
contrairement à ce qu'on pourrait penser de prime abord.

C'est exactement le contraire de ce que notre intellect nous impose de penser en refusant d'admettre
des expériences que l'on a tous eues :
graves génialement percussifs à l'oreille,
trainards à l'œil dès qu'on les mesure !

A bas les Bessel dans les graves ?

Je lirai la suite demain.

     Mes expériences vont clairement dans le sens inverse, d'un grave plus tendu
  avec la diminution du group delay, mais qui peut sembler devenu maigrichon en perdant un côté
  enveloppant, niveau subjectif diminué comme évoqué dans cet autre extrait du J.AES du
  message de Jlo:

   



   

Hors ligne almat

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 789
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #38 le: 01 août 2015 13:21 »
Mes expériences vont clairement dans le sens inverse, d'un grave plus tendu avec la diminution du group delay, mais qui peut sembler devenu maigrichon en perdant un côté enveloppant

Démo tout à fait spectaculaire.  :)



Hors ligne œdicnème

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1247
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #39 le: 01 août 2015 14:57 »
Contradiction apparente mais instructive entre les expériences de personnes que je crois savoir expérimentées.

Elle se lève quelque peu si l'on prend en compte que c'est une "affaire de circonstances et d'environnement acoustique" (Almat).

Produire du bon grave, c'est ce qu'il y a de plus difficile.
La dépendance de la qualité vis à vis de la pièce est énorme.

A la conception d'une enceinte, il me semble préférable de peaufiner en premier la zone medium-aigue.
Ca suscite moins de déceptions que de commencer directo par un 38 et porter toute son attention sur lui, au motif qu'on en a entendu un super-sec-émouvant dans des circonstances qui n'ont rien à voir avec celles de son chez soi.
.
« Modifié: 01 août 2015 16:28 par œdicnème »

Hors ligne almat

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 789
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #40 le: 01 août 2015 23:37 »
La dépendance de la qualité vis à vis de la pièce est énorme.

Ca me rappelle un post sur Audax ou j'ai tenté vainement de faire comprendre que 2 braves Ditton 66 m'avaient fourni à ce jour LA plus grosse émotion ressentie dans le grave.
A 80m du point d'émission.

Hors ligne œdicnème

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1247
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #41 le: 02 août 2015 01:15 »
Ca me rappelle un post sur Audax ou j'ai tenté vainement de faire comprendre que 2 braves Ditton 66 m'avaient fourni à ce jour LA plus grosse émotion ressentie dans le grave.
A 80m du point d'émission.

M'ont jamais émue ! La Ditton 15, la première à passif, souvenir antédiluvien, un peu.
Jamais été très célestionniste.

Hors ligne almat

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 789
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #42 le: 02 août 2015 10:06 »
Alors j'explique.

Mi-Juiin d'une année, mince ça fait déjà un bail, je reviens de balade, il doit être 19h, et à 100m de la maison j'entends un bruit de dameuse, vous savez le genre de bazar sauteur motorisé utilisé pour tasser la terre.

A 19h ? Mince qu'est-ce qui a bien pu se passer et plus je me rapproche et plus ça cogne  ...

Bizarre, bizarre, j'ai l'impression de me retrouver sur un gros chantier, et pourtant il n'y a rien dans la rue ...

Ben voilà mon frangin venait d'entamer Dark Side of the Moon, toutes fenêtres de la chambre ouvertes.
Incroyable.
Mais compréhensible car en plus des Ditton venait se rajouter tout l'environnement, la boîte que constituait le volume de la chambre et le gros évent que constituaient les fenêtres ouvertes.

Sur Audax j'ai renoncé à expliquer que l'acoustique ne s'arrête pas à la confection de grosses caisses de sono marque schmurtz que ça que si t'en as pas tu peux pas savoir le grave c'est moi que te le dis ...

Fin de l'histoire :-))
« Modifié: 02 août 2015 10:46 par almat »

Hors ligne Rascalito

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 1259
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #43 le: 02 août 2015 16:10 »
Aïe aïe aïe  Si maintenant faut prendre en compte la taille des fenêtres dans nos calculs...  ;)

Hors ligne papourien

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 518
  • xxxxxxxxx
de l'optimal sinon rien...
« Réponse #44 le: 02 août 2015 17:10 »
seulement si tu écoute de l'extérieur de la maison ;)