Auteur Sujet: le spectre de fréquence  (Lu 11744 fois)

Hors ligne philippe

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
le spectre de fréquence
« Réponse #30 le: 02 août 2014 23:25 »
en ce qui me concerne Vic , je ne trouve pas l'équaliseur comme étant une bonne solution ; si elle peut dépanné elle ne le fera que de façon éphémère , certains enregistrement laisse a croire que ce sont les enceintes qui rendent mal  , il ce peut aussi que l'ampli ne corresponde pas , ou que le lecteur CD joue plus mate ou plus clair , je ne suis qu'un amateur du dimanche pour ce qui est de l'électronique , cependant , je constate que en fonction de la marque du produit il y a énormément de différence , un tweeter est fait pour reproduire des hautes fréquences , pourquoi des lors y a t'il autant de différences entre un monacor et un audax  , et je ne parle pas simplement de prix , il m'aura fallu plusieurs échecs pour enfin trouver un tweeter qui me corresponde , d'où l'idée que un équaliseur vas plus que probablement te faire effectuer certains réglage en fonction de tes propres  ressentis...
mais a quel prix , un morceau " ré équilibré " sera mieux , peu entres ...et le second CD que tu vas jouer , vas t'il s'accommoder des réglages ainsi modifiés ...........
j'ai abandonné la quête de la perfection acoustique  , j'écume pas mal de salon haute fidélité , je teste des produits 4 a 5 fois plus cher que ma propre automobile ,j'ai eu le plaisir de présenter  des sales équipées d'installation prestigieuse ,  ont m'a poser la question ici et ailleurs , ( quel serait l'installation de mes rêves )     je n'ai , a ce jour rien trouvé qui me laisse le cul par terre .... .je n'ai donc pas de solution et équaliseur ou pas , ca ne fait pas la différence ......
cdt
phil

Hors ligne Vic

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 459
le spectre de fréquence
« Réponse #31 le: 03 août 2014 01:32 »
en ce qui me concerne Vic , je ne trouve pas l'équaliseur comme étant une bonne solution ; si elle peut dépanné elle ne le fera que de façon éphémère , certains enregistrement laisse a croire que ce sont les enceintes qui rendent mal  , il ce peut aussi que l'ampli ne corresponde pas , ou que le lecteur CD joue plus mate ou plus clair , je ne suis qu'un amateur du dimanche pour ce qui est de l'électronique , cependant , je constate que en fonction de la marque du produit il y a énormément de différence , un tweeter est fait pour reproduire des hautes fréquences , pourquoi des lors y a t'il autant de différences entre un monacor et un audax  , et je ne parle pas simplement de prix , il m'aura fallu plusieurs échecs pour enfin trouver un tweeter qui me corresponde , d'où l'idée que un équaliseur vas plus que probablement te faire effectuer certains réglage en fonction de tes propres  ressentis...
mais a quel prix , un morceau " ré équilibré " sera mieux , peu entres ...et le second CD que tu vas jouer , vas t'il s'accommoder des réglages ainsi modifiés ...........
j'ai abandonné la quête de la perfection acoustique  , j'écume pas mal de salon haute fidélité , je teste des produits 4 a 5 fois plus cher que ma propre automobile ,j'ai eu le plaisir de présenter  des sales équipées d'installation prestigieuse ,  ont m'a poser la question ici et ailleurs , ( quel serait l'installation de mes rêves )     je n'ai , a ce jour rien trouvé qui me laisse le cul par terre .... .je n'ai donc pas de solution et équaliseur ou pas , ca ne fait pas la différence ......
cdt
phil

Je suis d’accord avec toi Philippe sur le fond… l’Eq, s’il n’est pas indispensable, il m’a permis à une époque de pouvoir maîtriser certaines fréquences du haut médium / aigu de ma paire de Cabasse Oberon à un certain niveau sonore, qui était trop présent suivant le type de musique et de mon environnement d’écoute.
Cependant il fallait régulièrement remettre les mains dans le cambouis sur des écoutes de musiques différentes à niveau sonore différent.

Utile, oui ! Indispensable non ! , Je suis d’accord, si on peut éviter, c’est mieux !

Cela reste quand même un matériel qui me fascine par ses possibilités et si sa manipulation est empirique il m’a aussi permis d’éduquer pendant des années mes oreilles sur ce que j’écoutais et d’essayer d’améliorer ce qui n’allait pas.
D'ou l’intérêt du sujet qui m’intéresse avec des petits tableaux qui peuvent être utiles à tout le monde pour avoir des repaires…
.
Aujourd’hui avec les filtres numériques Dsp, micro de mesure et autres… bien plus facile à mettre en œuvre, on adapte son matériel à son environnement et non plus l’inverse, la technologie le permet,  mais il y aura forcément quelques corrections pour améliorer le signal sonore dans sa globalité.
La salle est la plaie d’un système hifi et une petite correction si c’est mieux, je suis preneur !

 Vic
« Modifié: 03 août 2014 01:45 par Vic »

Hors ligne amazones

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 235
le spectre de fréquence
« Réponse #32 le: 03 août 2014 12:04 »
Vic, j'ai eu la même expérience que toi quand j'ai essayé d'intégrer un égaliseur dans une chaine, méthode empirique, et même résultat, j'ai trouvé des choses intéressantes mais envie de changer les réglages d'un morceau à un autre. Sauf que j'avais pas du tout envie de faire mumuse mais bien d'arriver à un résultat globalement meilleur... Echec total, l'égaliseur a fini au placard.

Par contre, en postproduction, là oui j'ai réussi à tirer parti de cette technique pour corriger des mauvaises prises de son. Sauf que dans ce cadre les ptits mémo/tableaux/récap sont d'une utilité bien limitée... Ce qui m'a souvent permis d'arriver à mes fins c'est la corrélation entre analyse spectrale et écoute au casque (ou sur des moniteurs corrects dans une pièce traitée).

Pour l'anecdote, la première fois que j'ai vu un graphique de correspondance entre le spectre audio et les fréquences fondamentale/harmonique/attaque/... des instruments, c'était dans le manuel d'utilisation... d'une console de mixage. Il y a certainement un rapport de cause à effet ;)

Hors ligne larudakote

  • Membre Habitué
  • *****
  • Messages: 564
le spectre de fréquence
« Réponse #33 le: 26 août 2014 12:38 »
Citation de: philippe
l'équaliseur , je l'ai utilisé quelques temps [...] il est vrai que ca donne l'espace d'un moment une sensation d'avoir enfin équilibré son système [...]

I'm back !
Ce que tu soulignes ici me fait penser à un paramètre que chacun [d'entre nous] oublie : la bande passante de nos oreilles. Un petit audiogramme et... oups !... passé 1 à 5 kHz il a une sale gueule :)
Aussi, à moins de tomber pile poil sur un ensemble HP/local d'écoute qui nous sied, l'EQ me semble intéressant. L'idée est effectivement de pouvoir l'adapter "on-the-fly" selon notre humeur et le style de musique/source.
PS : j'ai reçu mon système MiniDSP 2x8 qui, une fois monté, devra permettre ce genre de luxe en 1 clic.

Hors ligne thxrd

  • Nouveau Membre
  • *
  • Messages: 4
le spectre de fréquence
« Réponse #34 le: 28 mars 2015 09:02 »
Par hasard lecture de cet ancien fil
Petite rectification concernant  le "grave et l'extreme grave "

Il n'y a pas de limitation de "perception" vers le bas du spectre chez l'humain'et meme chez la plupart  des especes vivantes
Vers le haut oui .. Vers le bas non ..c'est une erreur courremment lue sur le net et dans pas mal de litterature
En fait c'est d'une part la courbe isosonique de perception et d'autre part l'innefficacité des transducteurs qui "limite " la perception "

Si on use de transducteur permettant du niveau en dessous de 20 hz il n'y a aucun'probleme pour entendre ces  frequences
Jusqu'a 12 /13 hz le "son " est perçu comme un signal quasiment homogene et continu par l'oreille mais aussi par l'ensemble du corps ..
Rappellons au passage que la difference de sensibilité entre du 3/4 khz entendu à un niveau de 90 dB et du 15 hz pour avoir la meme sensation de niveau sera de 40 dB ( et beaucoup plus si le niveau de reference du 3/4 khz est plus bas )
Soit 140 dB ...
Le seuil minimum de perception entre 15/20 hz est situé autour de 75 dB SPL
Il faudra donc en effet pour entendre qqs chose avoir de gros HP avec un grand xmax et beaucoup de w ..
Mais dans ces conditions ( qui represente une reproduction considerée  comme lineaire par le cerveau ) des frequences situées en dessous de 20 hz s'entendent parfaitement
En dessous de 9/10 hz la perception commence à dissocier les pulsations ( les alternances de pressîons ) et le son est percu differemment comme des bruits discontinus .. Et une secousse sur le corps ( si le SPL est maintenu )
Possedant un systeme capable de sortir plus de 140 dB SPL jusqu'a 15 hz .. quand le room gain de la salle est ajouté le SPL en dessous de 20 hz monte encore d'environ 6/8 dB .. Et donc je peut vous assurer que du 12/13 hz s'entend parfaitement avec ses oreilles et egalement son corps au point meme de presenter un danger si il est maintenu longuement dans la bande 8/12 hz ( vomissements ) et meme du danger pour le batiment si on tombe sur un mode de resonnance de la structure
Rassurer vous si auditivement 140 dB et plus entre 10 et 20 hz ne sont pas percus comme "intenable " ( mais comme dit etre dangereux  si plus de qqs instant ) 140 dB de nuveau simultanement dans le medium .vous aura fait baisser depuis longtemeps le potar de volume ..
Si tenté que le systeme le permette ( et faudra un tres tres tres gros systeme ) car dans'cette bande de frequence la "limite " supportable " ( et destructive si plus de qqs secondes ) se situe plutot autour de 120 dB )

Musicalement il y a peu d'instrument et surtout de signal mais qqs un quand meme
Le 32 pieds de l'orgue bien sur .. / le stick si accordé en consequence / le synthé / les grand tambours geants jamonais / ect et dans les bandes son cinema il est courant de trouver du signal à niveau elevé entre 12 / et 30 hz ..
Cette partie du spectre  sans etre vitale fait partie de l'effet de " dimension" sonore .. Et quand elle est rêellement reproduite apporte un plus substantiel ..
Cordialement
Thxrd

Hors ligne Vic

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 459
le spectre de fréquence
« Réponse #35 le: 28 mars 2015 11:33 »
Merci Thxrd pour cet éclairage complémentaire sur les très basses fréquences et des conditions d’écoute…
Dans les très basses fréquences si les oreilles sont larguées, le corps les perçois encore très bien.

Moi, j'aime bien ce genre de ressenti 8)

Vic

Hors ligne vieuxcoyotte

  • Nouveau Membre
  • *
  • Messages: 6
le spectre de fréquence
« Réponse #36 le: 01 octobre 2015 20:26 »
mais ce terme ne me semblait pas approprié pour cet instrument

Et pourtant... "orgues à tuyaux" se dit "organi a canne" en italien, ceci doit expliquer cela.
Par contre du coté de Charleroi, "canne" veut dire tout autre chose, qui n'a rien à voir avec les orgues, et qu'il vaut mieux ne pas faire figurer ici.

bonsoir aux carolos !!!

bat, vc

Hors ligne vieuxcoyotte

  • Nouveau Membre
  • *
  • Messages: 6
le spectre de fréquence
« Réponse #37 le: 01 octobre 2015 20:33 »
Bref ! le petit mémo qui ouvre le sujet doit être certainement affiné et c’est le but …Je compte sur vous tous pour l’élargir et apprendre ;)

Le problème de ce "mémo", aussi bien que celui de la ptite image que j'ai proposée, est qu'il trouve plus son utilité pour égaliser les pistes lors du mixage des enregistrements que pour régler son EQ à la maison...

ne pourrait- il pas avoir son utilité sur le CHOIX des frequences de coupure des filtres multivoies ?

Hors ligne Vic

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 459
le spectre de fréquence
« Réponse #38 le: 02 octobre 2015 00:13 »
Bref ! le petit mémo qui ouvre le sujet doit être certainement affiné et c’est le but …Je compte sur vous tous pour l’élargir et apprendre ;)

Le problème de ce "mémo", aussi bien que celui de la ptite image que j'ai proposée, est qu'il trouve plus son utilité pour égaliser les pistes lors du mixage des enregistrements que pour régler son EQ à la maison...

ne pourrait- il pas avoir son utilité sur le CHOIX des frequences de coupure des filtres multivoies ?

Salut vieuxcoyotte

C’est effectivement dans ce sens avec ce genre de petit mémo ( il me semble ) que l’on peut déjà dégrossir et comprendre les fréquences charnières et éventuellement les fréquences de coupure pour chaque HP.
Ce ne sont que des indications ( à affiner ) et en fonction des caractéristiques des HP, du type de musique et de la pièce d’écoute il est possible de corriger certaines imperfections à l’écoute…

L’EQ ou bien mieux avec un processeur ( filtre actif ) on peut nettement améliorer et optimiser la bande passante pour chaque HP sur une paire d’enceintes et obtenir de très bons résultats rapidement.

Vic
« Modifié: 02 octobre 2015 06:01 par Vic »