Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Bonjour Jacques
Je suis d'accord avec toi, mais on peut sans doute supprimer "pilotés  par transconductance", car tous les éléments actifs peuvent être modélisés en sortie comme une transconductance.
Je pourrai te le montrer sur le nouveau fil que je te laisse le soin d'ouvrir  ;)
  En attendant,pour information, j'utilise pour ma part lorsque je fais une étude de structure la méthodologie suivante:
1) Elaboration d'un schéma en remplaçant tous les composants actifs et passifs par leurs modèles équivalents en alternatif petits signaux.  Tous les transistors (bijonction, jfet, mosfet) ou tubes (triode, penthode,...) par un quadripôle utilisant en sortie une source de courant contrôlée par une grandeur d'entrée(tension ou courant). Voir sur mon post du 21 mars 2019.
2) Calculs des relations entrée-sortie pour faisabilité.
3) vérification par simulation des résultats attendus.....

Amicalement à  toi et tous les "forumeurs" qui se sentent concernés.
Oldpt
2
Bonjour,

En effet, le problème maintenant n'est plus de vérifier la mesure d'impédance de sortie mais d'améliorer le pilotage de la lampe de puissance par transconductance.
Dans ce but, j'ai créé et testé un darlington ou le MOSFET initial est remplacé par un bipolaire et le bipolaire piloté par le MOSFET. Cette configuration était supposée réduire l'impact de la caractéristique non linéaire du MOSFET puisque son courant est divisé par le gain du bipolaire. Cette modification était très facile à mettre en place.
 
1-Les mesures montrent que cette configuration dégrade les performances avec 20% de distorsion en plus.
2-Le MOSFET n'a pas supporté la cohabitation avec le bipolaire et a grillé après une heure.

Je confirme donc ta remarque, cette configuration n'améliore rien du tout.

En conclusion, je proposerais plutôt d'intituler ce fil: "Minimisation de la distorsion d'un ampli EL84 SE piloté par transconductance."

Qu'en penses tu?
Amicalement, Jacques
3
Bonjour Jacques
Citation de: Jacques.cande
........Je voudrais explorer comment remplacer le MOSFET par un transistor bipolaire en espérant réduire la distorsion globale et publierai des résultats???.......
Je ne pense pas que l'utilisation d'un transistor bijonction puisse améliorer significativement le comportement de l'amplificateur.
Pour être rigoureux dans le choix de l'élément actif d'attaque de celui de puissance (ici tube électronique), il faut faire une évaluation du comportement en alternatif de la structure complète en utilisant les schémas équivalents des éléments actifs utilisés.
Je suis en train d'étudier tout cela, mais comme ce n'est plus de la mesure mais de la conception et analyse de structure, il me semble que nous pourrions en discuter sur un autre fil genre:" Evaluation des caractéristiques de sortie d'un ampli à lampe avec contre réaction".
Qu'en pense tu?
Amicalement
4
Bonjour oldpt, merci pour ces résultats.

Cela confirme les mesures que j'ai pu faire.

Depuis, j'ai continué à travailler sur le concept transX que j'avais mentionné plus tôt. Je me félicite des résultats obtenus; l'ampli a encore gagné en clarté et précision.

Les mesures de distorsion restent clairement sous 1% à 1 watt. L'impédance de sortie est de l'ordre de 0.8 ohm sur toute la bande de fréquence de 30 à 10 000 Hz.

Apres discussion avec p ben (voir ses publications sur le forum melaudia), j'ai compris que l'avantage de ce principe est que la EL84 est vraiment contrôlée.
Cela a deux consequences:

Sa distorsion propre est très faible, (fraction de %), mais diverge brutalement quand le niveau de sortie atteint la saturation. Cette caractéristique diffère totalement de l'habituel ecrêtage en douceur des étages de puissance à lampe.

Avant saturation, le contributeur principal de la distorsion globale de l'ampli est le MOSFET lui-même.

Je voudrais explorer comment remplacer le MOSFET par un transistor bipolaire en espérant réduire la distorsion globale et publierai des résultats???

Bonne continuation, et encore merci pour ce travail de simulation.
Jacques
5
Bonjour Jacques tous, toutes...

........
j'ai changé le schéma de contre réaction pour englober le driver, voir schéma joint.
Les feuilles Excel, (après propre prise en compte de votre formulation), permettent de recalculer les gains mesurés avec une bonne approximation.
Si la résistance de contre réaction est:
15 Kohm, calcul 25 mesure 25
5.6 Kohm, calcul 12.55 mesure 14

La distorsion diminue nettement avec ce nouveau schéma, (la disto de la ECC85 est maintenant sous le contrôle de la contre reaction), la sonorité est améliorée, plus de détails. Je ne comprends pas les commentaires flatteurs de la personne ventant les mérites de la contre réaction directe sur la cathode de la EL84, mais bon peu importe, la vie se bâtit  à partir d'expériences.....

   Premier topo de mes élucubrations. J'ai simulé le deuxième schéma du 28/03/2019, en corrigeant correctement le sens de branchement du secondaire du "transfo de sortie" qui doit être tel que tensions primaire et secondaire en phase, c'est impératif ;)
Avec le câblage original tel que donné et corrigé pour avoir une contre réaction normale:
           Pour 15 K:    Av#6; distorsion d=1.6% pour Vs=7Vcrête soit P#3W
           Pour 5,6 k:  Av#4; distorsion d=1.1% pour Vs=7Vcrête soit P#3W
Avec tesions primaire et secondaire en opposition de phase
           Pour 15 K:    Av#24; distorsion d=5,5% pour Vs=7Vcrête soit P#3W
           Pour 5,6 K:   amplificateur ayant une instablité. Elle disparaît pour une valeur de résistance de contre réaction
critique qui est fonction des caractéristiques du transformateur de sortie....
Conclusion partielle, il faut brancher le "transfo de sortie" pour que l'amplification en tension soit la plus petite.

En ce qui concerne la contre réaction directe du début, elle peut être très intéressante avec un étage d 'attaque lui même contre réactioné :)....
A suivre avec des calculs et simulations ....
 
6
la transformée en actif se fait avec un PEQ et un lowshelv, tout les dsp peuvent le faire
c'est un héritage des filtres passifs bien utile pour faire coïncider un Q et une FC cible avec une plus grande liberté de volume de charge/HP, au prix de watt/xmax supplémentaire
au final, ça fait quoi la transformée ? correspondre la courbe mesuré avec la courbe souhaité, le travail d'un DSP quoi
7
Non, pas sur le mini Dsp mais sur le T.Tracks, la transformée ...

Ceci dit, dans ma réfléxion sur la charge la plus adaptée aux hp choisis (des raptors), je glisse doucement du volume clos vers le 1/4 d'onde. Donc du coup je n'aurais plus besoin de la transformée ...
9
le minidsp HD propose une entrée optique et une fonction FIR


* papourien aime jetter le doute

Mmmouais .... et ?

Par contre le mode d'emploi pdf est vraiment light ... je cherche à savoir si je peux faire une transformée de Linkwitz mais sans possibilité d'EQ ... je crains qu'il ne le fasse pas ...
10
le minidsp HD propose une entrée optique et une fonction FIR


* papourien aime jetter le doute
Pages: [1] 2 3 ... 10