Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Vous et votre matériel / Jaffar déraille ou "le blog à jaffar"
« Dernier message par almat le Hier à 04:56 pm »
@ Claude,

Bon ben voilà tu as des éléments d'appréciation, j'obtiens donc de belles courbes correspondant assez sympathiquement aux simulations de WinISD, approximation d'usage mais vraiment réduite, avec une petite différence de 0,5dB en fin de courbe utilisable entre une mesure à mettons 1-2cm du cône et une mesure à moins de 0,5cm.

Vu la persistance de la régularité des mesures, je crois pouvoir affirmer que chez moi c'est "No problem"  :) :) :)
2
Vous et votre matériel / Jaffar déraille ou "le blog à jaffar"
« Dernier message par almat le Hier à 04:50 pm »
Bonjour tout le monde,

Alors 2 copies d'écran au 1/3 octave pour une meilleure lisibilité.
Rappelons tout d'abord les conditions de mesures, HP et micro à 1,40m du sol, mesures en proche, divers placements de micro.
Toutes les mesures concernent évidemment le même HP etc ...

La première copie écran : comparaison mesures pour volume de +/- 7l et volume de +/- 4l
Rouge / Bleu = 7l , Rouge à 2cm en face de l'ogive, Bleu sur le côté de l'ogive.
Idem pour Mauve / Vert, mesures pour volume de 4l

La seconde copie écran = volume 4l Mauve / Vert idem au-dessus, Jaune / Vert Foncé = mesure à 0,5cm de l'ogive + micro collé membrane sur le côté de l'ogive.

Notons également l'échelle au 1/2dB qui nous change des 10 dB vus ça et là.


3
Vous et votre matériel / Jaffar déraille ou "le blog à jaffar"
« Dernier message par œdicnème le Hier à 09:07 am »
la courbe en proche est un bon moyen de mesurer le Qtc du hp en clos
Le Qtc se calcule mais ne se mesure pas avec un micro.
Jipihorn montre dans ses vidéos qu'il est possible d'estimer le Qtc par mesure microphonique. Heureusement car comment autrement corroborer le rapport entre Qtc et courbe de réponse en fréquence ?
Sinon, on passe par deux courbes d'impédance selon une procédure de calculs indiqués un peu partout.
Certains programmes permettent de le faire avec peu d'efforts, et certains hardware avec encore moins d'efforts et une bonne reproductibilité.

Citer
J'ai monté à toute vitesse ce midi une caisse d'essai de 14 litres afin de tester trois hps en ma possession. Quelles dimensions ? Autant utiliser de bons rapports de proportion pour avoir le moins de modes. Les rapports 1 - 1,2 - 1,45 assurent le plus faible écart-type.

Ca sort directement de l'école du Dom éteint ou inique. Les absorbants internes doivent prendre le relais là où les modes commencent à se manifester. Les proportions ne sont pas d'une bien grande pertinence. Voir l'étude de Moriyasu.
4
Vous et votre matériel / Jaffar déraille ou "le blog à jaffar"
« Dernier message par Bernard le Hier à 06:49 am »
   la courbe en proche est un bon moyen de mesurer le Qtc du hp en clos

Le Qtc se calcule mais ne se mesure pas avec un micro.

 
Citer
J'ai monté à toute vitesse ce midi une caisse d'essai de 14 litres afin de tester trois hps en ma possession .
Quelles dimensions ? Autant utiliser de bons rapports de proportion pour avoir le moins de modes.
Les rapports 1 - 1,2 - 1,45 assurent le plus faible écart-type.


Citer
Un de ces hps devrait avoir un Qtc de 0.71 dans cette charge.

Le Scanspeak WU18/4641T00 ?
Pour corroborer la mesure de mon pifomètre, je joins deux docs.
Attention, il faut utiliser la virgule comme symbole décimal avec la feuille FDD.


Bonnes mesures !
5
Vous et votre matériel / Jaffar déraille ou "le blog à jaffar"
« Dernier message par almat le 19 octobre 2017 18:45 »
Salut Claude,

La fig17 est une mesure en 2Pi !!!
Qu'elle soit en cloche n'est donc pas étonnant, no baffle step ...

Cloche en 2 Pi -> no cloche en 4Pi et lycée de Versailles  :)
C'est tout ce que raconte notre bon Joe.

Pour le coup de la bosse en proche les 6dB et tout le tintouin, je ne vois pas mieux que 4A, 4B, 5A, 5B.
Dans 5B on constate une petite remontée dans le grave, mais pas de 6dB, après une grande descente dans le médium, baffle step oblige.
C'est aussi due à la fréquence de raccord 280Hz.
Si tu peux faire mieux, cad des conditions de mesure meilleures hauteur du micro / HP + distance micro / HP , l'approximation que représente cet assemblage n'en sera que plus précis et en fait la bosse sera atténuée.

L'assemblage dans blender qui me semble-t-il, je ne pratique pas, permet de jouer du baffle step sur les 2 courbes à assembler est donc amha plus précis.

Je me demande si tu ne fais pas également une autre erreur, l'assemblage des courbes donne une courbe résultante finale dont le SPL n'est pas du tout à -6dB par rapport au proche.

Et pour finir, baffle step et mesure du Qtc sont 2 phénomènes qui n'ont aucune liaison.
Pour t'en convaincre il suffit de poser un grand carton genre 60x80, 80x100 sur la façade de ton enceinte, tu auras une mesure en 2Pi jusque assez loin.

Les mesures pour peut-être ce soir et plus sûrement demain

@+
Alain
6
Vous et votre matériel / Jaffar déraille ou "le blog à jaffar"
« Dernier message par jaffar le 19 octobre 2017 17:25 »
   Maintenant le corollaire de tout ça , qui pour moi est une véritable évidence , c'est que lorsque l'on mesure son hp en proche , si on veut avoir en champs lointain une courbe plate , alors il faut observer une courbe en  cloche . Contrairement à ce que j'avais dit plus haut , la courbe en proche est un bon moyen de mesurer le Qtc du hp en clos en superposant courbe d'impédance et mesure en proche et en comparant les niveaux spl comme je l'ai fait dans les posts précédents après avoir déduit 6 dB du niveau spl à la fréquence de résonance .
  Je n'ai pas de gros hp . Le baffle step sur un 38 est condensé sur une bande de fréquence très étroite . Cela devrait donner à la courbe un aspect particulier . Ceux qui en ont peuvent expérimenter et publier leurs courbes .

  J'ai monté à toute vitesse ce midi une caisse d'essai de 14 litres afin de tester trois hps en ma possession . Un de ces hps devrait avoir un Qtc de 0.71 dans cette charge . Je publierai donc trois exemples supplémentaires pour essayer de corroborer ce que j'avance . 
7
Vous et votre matériel / Jaffar déraille ou "le blog à jaffar"
« Dernier message par jaffar le 19 octobre 2017 17:06 »
  Maintenant voyons les choses par l'autre coté . Et c'est exactement ce que J.D'Appolito veut nous montrer avec sa figure 17 .

Imaginons une enceinte domestique parfaite . Pour simplifier , admettons qu'il s'agisse d'un large bande en clos . Comme le fait remarquer Jojo une bonne enceinte présente une courbe plate du grave à l'aigu lorsqu'elle est mesurée en anéchoïque . Atkinson précise même entre 170 et 17 000 Hz . Regardons la figure suivante . Que se passe t'il lorsque l'on rapproche le micro du hp jusqu'à être dans le champs proche ? On va observer progressivement une remontée du niveau de grave jusqu'à 6 dB . En effet le micro va cette fois ci capter plus d'énergie à cause de l'annulation de la perte par dispersion . L'énergie perdue sur l'image précédente est cette fois ci rajoutée à la mesure . Bien sur dans le médium aigu rien ne change puisque la radiation se fait toujours en 2 pi .

  Est ce que ça commence à être plus clair ?  :)

   
8
Vous et votre matériel / Jaffar déraille ou "le blog à jaffar"
« Dernier message par jaffar le 19 octobre 2017 16:50 »
  Salut gilles  :) Cela me fait vraiment plaisir de te lire . Tu te fais trop rare .

Que l'enceinte mesurée sur cette courbe possède un ou deux grave médium ne change rien au problème . Je vais essayer d'expliquer les choses autrement .

Imaginons un haut parleur parfait . Les courbes constructeurs sur baffle plan sont d'une rectitude absolue . Chargé en clos il présente une atténuation de 12 dB classique . Mais chez vous il est chargé dans le même volume mais avec un petit baffle . Vous observerez donc la courbe classique de perte par dispersion ( ou baffle step ) .  Ceux qui ont fait un peu de mathématiques et qui ont tâté des intégrales savent que l'aire sous la courbe ( la surface délimitée par l'axe des abscisses et la courbe ) correspond à l'énergie enregistrée . En violet sur le schéma on peut donc observer la quantité d'énergie non arrivée au micro du fait d'une répartition différente dans l'espace ( on admet que les deux courbes sont en anéchoïque )  . Je pense que vous êtes tous d'accord avec ça  :)
9
Vous et votre matériel / Jaffar déraille ou "le blog à jaffar"
« Dernier message par amazones le 18 octobre 2017 18:17 »
Salut jaffar,

  Que penses tu de la figure 17 et du commentaire qui se trouve juste en dessous , que j'ai traduit et dont j'ai souligné en rouge ce qui m'apparaît comme essentiel ( message 189 ) . Sachant que cette courbe est un merge entre un champs proche d'un grave médium et le champs lointain de l'enceinte .

Il semblerait que cette courbe ne soit pas issue " d'un grave médium " , mais de deux grave médium.
Voir Fig. 16, la courbe bleue semble être la somme des trois autres.
Je pense donc que cette fameuse courbe en cloche peut provenir de la sommation de deux haut parleurs.

De mon côté je n'ai jamais constaté une telle forme de courbe, et généralement une bonne corrélation simulation/mesure sur des charges closes. Je pourrais peut être te ressortir deux ou trois exemples sit tu veux..
10
Vous et votre matériel / Jaffar déraille ou "le blog à jaffar"
« Dernier message par jaffar le 18 octobre 2017 12:25 »
  Que penses tu de la figure 17 et du commentaire qui se trouve juste en dessous , que j'ai traduit et dont j'ai souligné en rouge ce qui m'apparaît comme essentiel ( message 189 ) . Sachant que cette courbe est un merge entre un champs proche d'un grave médium et le champs lointain de l'enceinte .

  Ce weekend je fais une caisse d'essai et je mesure tous les hps que j'ai sous la main .
Pages: [1] 2 3 ... 10